FIDJI le 2 mai 2005 à Longirod.
Victime de brutalités commises le lundi 25 avril, à Genève, par un marchand de chevaux bernois :
 

Hématomes dus aux coups...

 

Coups de râteau...

 

FIDJI, 12 ans, est arrivé le 28 avril en soirée à Longirod en triste état...
Après des années de bons services, FIDJI avait commencé à vider les cavaliers... Quelques-uns ont pensé que c’était un signe de malaise, de douleur, d’autres ont diagnostiqué une usure psychologique, d’autres encore de simples mauvaises habitudes prises avec des cavaliers peu sûrs d’eux... Cette dernière hypothèse - qui finalement ne semble pas être la bonne !!! -  a prévalu et FIDJI s’est retrouvé destiné à être échangé contre un autre cheval de manège, en vue d’un “recyclage”...
Lundi 25 avril, un célèbre marchand de chevaux du canton de Berne procède donc à l’échange et tente d’embarquer FIDJI, qui ne monte pas facilement dans un van. Là, l’horreur: bastonné à coup de manche à balai, coups violents, cheval renversé, à terre, coups de pieds dans le ventre, la tête, l’encolure, coups de râteau...
Finalement, départ de FIDJI pour le canton de Berne.
MIVIDO a été averti de cet incident mercredi matin.
Récupéré sur place chez le marchand après de nombreuses difficultés (on nous a refusé le droit de VOIR le cheval, on a prétendu que le cheval n’était plus là, qu’il était parti pour St Gall !!!) par une cavalière du manège, également membre MIVIDO, jeudi soir, FIDJI a rejoint tard en soirée l’une de nos pensions, (MERCI aux personnes concernées, qui lui ont fait une place dans l’urgence), souffrant beaucoup, présentant tous les symptômes d’une fissure au bassin, contusions, gros hématomes et TROUS DE RÂTEAU sur le postérieur gauche. Il ne peut même pas baisser la tête pour brouter et a beaucoup de peine à se déplacer.
FIDJI a été examiné par un vétérinaire le lendemain de son déménagement à Longirod, qui a établi un dossier.
Il est actuellement soigné et entouré d’affection. Souhaitons-lui de se remettre le plus vite possible... il a des chances. Battons-nous pour que ce genre d’atrocités ne puisse plus être commis!
BIENVENUE à FIDJI !

Novembre 2005:
L’AUTEUR DES VIOLENCES A ÉTÉ CONDAMNÉ PAR LE TRIBUNAL
à une lourde peine ( comparativement à d’autres cas de ce genre) au niveau PENAL!
Merci au Dr Astrid ROD, Vétérinaire cantonal (GE), qui a défendu la cause de FIDJI devant le Tribunal.

EVOLUTION DE L’ÉTAT DE FIDJI     RETOUR PAGE “Ce qui se passe”