Un constat vétérinaire a été établi, des photos prises et... DES TEMOINS INTERROGÉS !
Merci à eux d’avoir parlé pour faire avancer cette affaire !
Le tout a été transmis à l’Office Vétérinaire Cantonal.

Novembre 2005:
L’AUTEUR DES VIOLENCES A ÉTÉ CONDAMNÉ PAR LE TRIBUNAL
à une lourde peine ( comparativement à d’autres cas de ce genre) au niveau PENAL!
Merci au Dr Astrid ROD, Vétérinaire cantonal (GE), qui a défendu la cause de FIDJI devant le Tribunal !

( Pour savoir ce qui s’est passé)

Evolution de l’état de FIDJI :

La vie de FIDJI, jeune retraité, a dorénavant repris son cours normal.
Il a quitté Longirod, où il s’est parfaitement rétabli (merci à la famille Piaget !),  pour Cottens (VD) en novembre 2006.

Août :

FIDJOU” s’est bien habitué à sa nouvelle vie : toujours aussi affectueux - il nous “colle” quand on vient lui rendre visite ! - FIDJI profite quotidiennement des parcs de Longirod. Désormais, les seules éraflures (sans gravité !) qu’il se fait sont dues au contact avec la nature... se gratter contre les arbres, se rouler sur un sol naturel, etc...
La vilaine mycose qu’il avait sur le dos à son arrivée est en voie de guérison.
                           

 

    FIDJI et un copain à l’abri sous un arbre
    un jour d’averse à Longirod.
    Août 2005.

 

 

 

 

 

Juillet :

Bonne forme, excellent moral ! Joueur, curieux et sympa ! FIDJI est vraiment sur la bonne voie.
Par grandes chaleurs, les chevaux sortent au parc la nuit. Nous ferons bientôt à nouveau des photos de FIDJI, dès que techniquement possible...

Juin:

FIDJI commence à retrouver un peu de joie de vivre...
Il trotte désormais un peu.
De temps à autre, les douleurs se réveillent, mais, heureusement, il chancelle de moins en moins souvent et dans l’ensemble, IL VA MIEUX !!!
MERCI à ceux qui l’ont monté et qui lui ont rendu amicalement visite.
MERCI à Madame J. Bleiker, responsable des séances de thérapie pour handicapés avec le cheval, qui a beaucoup travaillé avec FIDJI au manège de la Pallanterie, de lui avoir rendu visite.
FIDJI a toujours fait preuve d’une sensibilité extraordinaire dans son travail avec des personnes handicapées : d’après son témoignage, on pouvait connaître le ressenti de la personne assise sur FIDJI à l’attitude de ce dernier...
Jamais il n’a bougé, ni effrayé, ni déstabilisé un handicapé. Attentif et généreux - d’une réceptivité et d’une gentillesse exceptionnelles.

MERCI FIDJI  - longue et heureuse retraite !!!

      FIDJI, juin 2005...

                                                            

          

Fin mai:

FIDJI marche toujours avec peine - le dos et le bassin ont SOUFFERT - et reste craintif avec certaines personnes - pas tout le monde, heureusement !
Premières tentatives pour le mettre au parc avec quelques autres chevaux... soigneusement sélectionnés pour leur calme et leur attitude dépourvue d’agressivité !

Début mai:

Au bout d’une semaine, FIDJI a enfin pu baisser l’encolure pour brouter un peu et manger son foin (il a fallu le lui suspendre, au début).
Il est en convalescence et il lui faudra du temps jusqu’à ce que son arrière-main se remette.
Il peut marcher (sous analgésiques) et sort un peu chaque jour dans un parc séparé.
Fidji passe la tête par-dessus la porte de son box maintenant sans crainte - les premiers jours, il était terrifié, sous le choc.
Il chancelle souvent de l’arrière-main.

retour page “CE QUI SE PASSE”


 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O