Ce qui se passe en 2014

2013

31 décembre: LORD B quitte Bois de Gand et rejoint la Ferme des 3 Allures!

27 décembre: COMANCHE et HUGO quittent Cottens VD et prennent leurs quartiers à Saint Etienne sur Reyssouze, en Bresse. Abri et immense, immense parc en compagnie de poneys....

Belles et fructueuses journées au CHI! Merci à tous ceux qui sont venus nous recontrer à notre stand!
Pour une association si peu médiatisée, ce fut un joli succès. Quelques nouveaux membres ont rejoint MIVIDO: BIENVENUE!

DÉCÈS
9 décembre, notre grand TONNERRE, 30 ans, a été endormi.
Avec l’âge, un emphysème s’était développé, au début par petites crises légères, vite calmées avec du sirop, puis les crises sont devenues plus sérieuses, tout en restant tout à fait gérables et très espacées, TONNERRE était vraiment en bonne forme la majeure partie du temps. Puis, ce dernier mois, deux crises sévères et rapprochées. Des médicaments ultra forts sont été administrés pour que TONNERRE passe son dernier jour et sa dernière nuit en se sentant bien et en respirant normalement, mais il n’aurait pas été juste de le maintenir artificiellement sous médicaments, le laissant courir le risque qu’un jour ou une nuit une crise majeure ne l’emporte, et qu’il s’étouffe. Il a fallu prendre la décision, pour son bien.TONNERRE est parti sereinement le lundi 9 décembre, après de longues années de retraite, particulièrement heureuses depuis son arrivée chez Jean-Claude Ayer en 2008! C’était l’idéal, absolument l’idéal pour lui! Un cheval content de son sort, bien dans sa tête, hyper attachant...
La famille Ayer vient de vendre son domaine et déménagera courant décembre. TONNERRE a trouvé le moyen de partir en même temps, laissant encore Jean-Claude veiller sur lui  pendant ses derniers instants.
TONNERRE aura profité en tout de 13 années de retraite.
Du cheval de manège agressif (et probablement malheureux) qu’il était, TONNERRE était devenu un cheval attachant, attentif, appréciant beaucoup le contact humain. Un beau chemin parcouru, une retraite qui en valait bien la peine. Une victoire!

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:
8 décembre, RITA, PRE née en 1992, ancienne poulinière qui a beaucoup, beaucoup donné, est arrivée à Cottens (transit) en provenance du Valais, en attendant que les papiers soient prêts pour passer la douane. Sa place est déjà réservée à Serley. RITA a été recueillie une première fois en 2011 par une cavalière bouleversée par son sort (elle devait partir à l’abattoir après avoir eu un dernier poulain - une belle petite pouliche!), qui pensait sincèrement pouvoir replacer cette jument attachante contre bons soins, car une charge supplémentaire à long terme lui était impossible. Echec... et désormais, après deux ans, plus les moyens de continuer à l’assumer, passant de pâtures à stabulations pas trop chères, de plus en plus difficiles à trouver, dans l’espoir d’une place pour RITA.
MIVIDO a décidé de recueillir la gentille RITA, déformée à force d’avoir porté, maigre, fonte musculaire marquée, mais malgré tout gracieuse et élégante, mère, au cours de sa vie, de 17 magnifiques poulains. Sa situation devenait dangereusement précaire.
RITA (on nous en a avertis) maigrit chaque hiver et reprend à l’herbe. Nous allons faire au mieux pour elle.
Cherche parrains/marraines.

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
30 novembre: VANILLE, jument de 24 ans, et CASIMIR, longues z’oreilles de 8 ans, inséparables, arrivent à St-Jean sur Reyssouze. Nouvelles bientôt.  NON PARRAINÉS

Nuit du 21 au 22 novembre, grosse frayeur pour OLANDIA, qui a déclaré une piroplasmose. Fièvre, mal fichue - et comme elle est fragile du coeur et des poumons, l’eau a commencé à envahir les poumons... Anne Elodie a veillé toute la nuit, le vétérinaire est passé plusieurs fois, et après la cortisone à haute dose (en plus du traitement pour la piro, bien sûr) pour décongestionner les voies respiratoires, le point faible d’OLANDIA, un puissant diurétique a été la mesure de la dernière chance. Si ça ne s’arrangeait pas, on pouvait dire adieu à OLANDIA! Et ça a tourné du bon côté... mais c’était sur le fil. Elle a détrempé sa litière, évacué beaucoup d’eau et son état s’est stabilisé, mais c’est bien une grande jument fragile et hypersensible que nous avons en la personne de notre OLANDIA...
Couverture pour l’hiver vraiment pas du luxe... 
La gentille et sensible OLANDIA cherche toujours parrains/marraines!

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
HUGO et COMANCHE arrivés le 17 novembre à Cottens en transit avant de partir pour la France


Six équidés sur liste d’attente actuellement. Nous n’avons pas pu mettre tout le monde sur liste d’attente, malheureusement.
ASSOCIATION ACTUELLEMENT SATURÉE: nous réglerons les 6 cas en attente, mais ne pouvons en l’état plus accueillir de chevaux supplémentaires, sauf si nous arrivons à trouver des parrainages ou des financements: manque de moyens, situation déjà limite! Il faut héberger, nourrir, soigner les chevaux - et ceci demande des moyens...


 NOUVEAU PENSIONNAIRE:
FAROUKO, 17 ans, accueilli le 8 novembre.Sans cette prise en charge par l’association, c’était fini pour lui.
Les circonstances de la vie, sans pitié, ont fait que sa propriétaire ne pouvait plus faire face et personne n’a voulu de FAROUKO contre bons soins..
Un poney d’une immense gentillesse, très proche de l’homme.
Inmontable depuis poulain à la suite de graves lésions aux jambes, il fut sauvé/recueilli une première fois par celle qui nous a appelé à l’aide - et finalement une deuxième fois par MIVIDO. Soyons clairs: inmontable, les postérieurs affaiblis par rapport à la normale (il ne pourrait pas suivre d’autres chevaux sur un galop prolongé), mais capable de mener une vie tout à fait satisfaisante, sans souffrance, dans des conditions adaptées! Il ne s’agit pas d’acharnement thérapeutique, ni de “misérabilisme” de mauvais aloi. Seulement de justice pour FAROUKO, content de vivre, content de l’attention qu’on lui porte!!
Début décembre: le parrainage de CHINOOK, décédé en août, ira désormais à FAROUKO! Un second parrainage s’est annoncé courant décembre, ce qui nous permettra de couvrir ses frais

Encore de nouvelles demandes de prise en charge/appels à l’aide de propriétaires ne pouvant plus faire face. Détails bientôt.

HUGO, arabo/espagnol de 25 ans et COMANCHE, criollo capé d’environ 27 ans, lequel a connu d’autres propriétaires et quelques tribulations, comme hélas pas mal de Criollos, avant d’arriver chez Franca, qui l’a bien stabilisé côté confiance envers les humains, qu’il craignait, ce qui le rendait agressif. Leur propriétaire doit s’en séparer (à regret!!) car avec l’arrivée de nouveaux chevaux plus jeunes et montables, les nouvelles normes de détention ne lui permettent plus de garder tous ses chevaux (mètres carrés insuffisants selon les nouvelles directives)! Cherchent parrains et marraines, sont encore chez leur propriétaire tant que la météo le permet.

Et appel... pour nos vieux retraités, certains depuis des années, dont quelques-uns ont perdu leur parrainage, ou simplement un soutien ponctuel indispensable (dons ), lassitude ou crise oblige, mais aussi parfois décès, ou difficultés personnelles!
Ne les laissez pas tomber! Et pour ceux qui aiment les chevaux, rejoignez l’association: chaque geste compte! Aidez-nous à sauver mais aussi à héberger, entretenir, nourrir, soigner les chevaux recueillis!

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:


Le 18 septembre, le gentil SAGNARD, 15 ans, cheval de manège en fin de carrière (Onex GE), qui a beaucoup donné, a rejoint l’association. En pension à Serley! SAGNARD a la chance d’avoir une marraine, ce qui n’est de loin pas le cas de tous les chevaux recueillis.

Il a commencé à pleuvoir dru peu après le déchargement de SAGNARD. Evidemment, nous avons fait le tour de nos protégés en pension à la Ferme et, pour le plaisir, voici BEAU et BOB, tout mouillés par la forte averse, ce qui permet de voir dans des conditions peu flatteuses leurs progès en matière de reprise de poids. Quel que soit le temps qui leur reste à vivre, car nul n’est maître absolu du cours des choses, on peut dire qu’à Serley, ils ont trouvé un havre qui leur convient. BEAU et BOB ne sont parrainés par personne.

NEWS concernant le cheval de club sur France. Si tout est bien comme on nous l’a dit, une ancienne cavalière du club l’aurait finalement pris chez elle! Solution trouvée donc dans l’intervalle: SOS annulé!

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:
SCARLET, trotteur français de 7 ans, a rejoint la Ferme des Trois Allures le 15 septembre.
Réformée pour autant que l’on sache à la suite d’une fracture du bassin, replacée comme cheval de selle par une association française dans le but de lui éviter l’abattoir il y a trois ans, elle était devenue ingérable pour sa propriétaire, qui n’avait pas d’autre solution que de s’en séparer, malgré une tentative de recadrement par une professionnelle. Craignant qu’un nouveau replacement ne tourne mal, sa propriétaire, qui a déjà eu un accident avec sa jument, a fait appel à MIVIDO et a choisi de nous la céder. SCARLET réapprendra, sans jamais plus être montée, la confiance et le respect, qui s’acquièrent et se travaillent aussi à pied...Partiellement parrainée par son ancienne propriétaire, cherche encore parrains ou marraines. La belle SCARLET semble se “décharger” actuellement de beaucoup de tensions.Une chose est cependant claire, son ancienne propriétaire lui a beaucoup donné et a tout tenté pour son bien!
 

31 août: PIRATE, NELSON, ANTARES, CHAMANE, JORIS et UMARA ont quitté Chappelle-Voland pour Serley! Plus facile pour nous de suivre les chevaux s’ils sont regroupés! Quelques divergences de conception et incompréhensions réciproques étant apparues au fil des mois (chacun a sa perception des choses), nous avons préféré quitter le domaine aux belles infrastructures pour aller avec tout ce petit monde à quelques kilomètres de là, où d’autres chevaux de l’association se trouvaient déjà!.
Déménagement bien passé!!!

22 août: déménagés!
LORD RAPIER (Beau), au premier plan et CAPTAIN BRAVADO (Bob, qui est encore assez maigre, même s’il a meilleur aspect) dans leur nouvel environnement.
 

LORD RAPIER (Beau) et CAPTAIN BRAVADO ( Bob) ont rejoint la Ferme des Trois Allures après une semaine de transit à Cottens VD. Direction la douane de Bardonnex, puis départ pour la Saône et Loire.
La semaine précédente, le jeudi 15 août, c’était le départ de Wünnewil, Ferme de la famille Schumacher, que nous remercions de sa collaboration et de sa gentillesse.
Beau et Bob y ont passé presque une année, arrivés en peu en catastrophe en provenance d’une autre ferme, avec des problèmes de vers, des pieds en forme de skis, les fers étant tombés depuis belle lurette .Les circonstances ont fait que ces deux chevaux sont finalement restés sur les bras de la famille Schumacher, pensions impayées et communication avec le propriétaire impossible.
C’est en total désespoir de cause que la jeune femme à qui ces deux pur-sang avaient été laissés à charge par leur propriétaire, parti à l’étranger, et qui ne pouvait pas faire face, a finalement pris contact avec nous. Une fois les chevaux cédés par mail depuis l’étranger (28 février 2013), nous avons entrepris de tenter de les remettre progressivement en état (nourriture et contrôle/soins des dents) avec la collaboration de la famille Schumacher, qui s’était elle-même chargée des pieds et des vermifuges dès leur arrivée chez eux. L’hiver a été dur, difficile pour eux. BEAU a plus facilement repris que BOB, qui est difficile a maintenir en état et dont le cas était bien pire: BOB est actuellement encore assez maigre, un petit peu moins qu’avant cependant: il a en tout cas meilleur aspect. Le printemps 2013, avec ses chutes de températures et ses pluies glaciales, n’a pas vraiment aidé...
Ils commencent désomais une nouvelle vie en pension à Serley. Abri/parc pour la belle saison, box/paddock pour l’hiver.
LORD RAPIER, 20 ans, et CAPTAIN BRAVADO, 19 ans, cherchent encore parrains et marraines pour aider l’association à couvrir leurs frais au plus près de leurs besoins. Deux beaux, grands chevaux, originaires d’Angleterre pour l’un, d’Irlande pour l’autre, d’une exceptionnelle gentillesse!

Ci-dessous: BEAU début mai, avait surtout perdu au niveau de la ligne du dos.
 

Et BOB début mai, qui avait déjà bien perdu durant l’hiver, puis a encore accusé le coup lors de ce début de printemps difficile.    Evolution: voir photos du 18 septembre 2013 !

 

DÉCÈS
Et BEN nous quitte, endormi le 13 août. Son problème à l’arrière-main, particulièrement au postérieur droit, est devenu trop grave. Aucune thérapie envisageable. Afin de lui éviter une triste fin en le laissant se dégrader, décision a été prise, après la dernière visite vétérinaire, dont le diagnostic a été sans appel, de laisser partir BEN.
26 ans, 10 années de retraite.
Dur...

 

CIRCUS (âge exact inconnu, mais entre 28 et 31 ans), BEN (26) et CACAO (27), en juin... la grande chance de BEN, c’est d’avoir toujours été bien intégré dans le troupeau, qui compte, au Franoz, une moyenne de 12 individus. Même à la fin...

DÉCÈS
C’est fini pour notre grand CHINOOK. Il a fallu l’endormir le 6 août, un peu après 16 h.. Dégradation irréversible des voies respiratoires, coeur fatigué, CHINOOK ne pouvait plus faire le moindre effort.
CHINOOK n’avait que 20 ans - et déjà 10 années de retraite à son actif! Inmontable assez jeune, car le moindre poids sur son dos provoquait une boiterie, ce qui lui valait d’être plus souvent qu’à son tour à l’arrêt. Mais sans personne sur le dos, il a vécu une retraite agréable. Pendant 10 ans. Inoubliable grand CHINOOK.


Souvenir... le grand CHINOOK (à gauche) retour à l’écurie avec SAGA et FIDJI, en janvier 2012.

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:
Le 1er août, MIVIDO accueille JIKABAY, 16 ans, déjà à la retraite car plus bon pour la compétition. Sa propriétaire, possédant d’autres chevaux, ne souhaitait plus continuer à se charger de ses frais de pension. C’est pour éviter de voir les jours de ce gentil cheval écourtés de cette manière - il peut encore vivre des années - que MIVIDO a accepté de l’accueillir dans ses rangs. BIENVENUE, JIKA!

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
Le 28 juillet, deux poneys de propriétaire, à la retraite depuis un petit moment, KAFKA, 15 ans, (ancien brillant poney de concours) et HINDIANA, 17 ans, (qui a travaillé dur dans un poney club avant d’être rachetée dans le but de lui offrir une meilleure vie...) ont rejoint la Ferme des 3 Allures. Partiellement parrainés par leur ancienne propriétaire, qui a dû s’en séparer à regret. En raison d’un emploi du temps surchargé, il lui était devenu impossible d’en assumer régulièrement le suivi... KAFKA, le bai et HINDIANA, la pie “crème”.

 

Météo peu clémente envers certains chevaux qui connaissent des soucis de santé: série noire! Tout serait plus simple sans cette chaleur à endurer...
CHINOOK nous a plongés dans l’inquiétude: fièvre et gros problèmes respiratoires, DON JUAN, crises d’asthme aigües en début de soirée (le reste de la nuit et de la journée: rien!). BALLADE tousse comme chaque été, mais dans son cas, en principe ça passe tout seul à l’automne, comme pour CLOCHETTE.... ah oui, on a failli oublier: splendide phlegmon pour NEPTUNE, remonté jusqu’à la cuisse!. Doit impérativement garder le box...
Bref: traitements, vétérinaires... mauvaise période!
Nous vous donnerons des nouvelles.
Nouvelles: l’énorme poteau que formait le postérieur droit de NEPTUNE a partiellement dégonflé - plus rien à voir! - la fièvre est tombée. C’était moins une,: on aurait pu le perdre si l’infection (phlegmon) s’était propagée plus haut. Un vrai “traitement de cheval” avec intraveineuses d’antibiotiques a été nécessaire pour inverser le processus. Une semaine de box... Avertis immédiatement, nous avons pu appeler le vétérinaire rapidement.
Pour DON JUAN, ce sont de fortes crises d’asthme, passagères, ponctuelles, qu’il faut traiter sans tarder lorsqu’elles surviennent, mais ni les poumons, ni les bronches ne sont endommagés. Il va beaucoup mieux.
CHINOOK reste notre plus grand souci: poumons/bronches en piètre état, la canicule a déclenché une crise majeure, avec fièvre. La fièvre est désormais tombée, il a bon appétit, mais ne respire toujours pas bien. Le vétérinaire est sceptique, mais devant la gentillesse et l’envie de vivre du cheval, parle de lui laisser encore un peu de temps si les températures baissent et si l’air devient plus respirable: CHINOOK est encore content d’être parmi nous, mais sa santé est très détériorée.
Monstre crève-coeur pour ce grand gentil cheval, toujours en train de chercher à attirer notre attention.

Quelques photos de notre visite à St Jean sur Reyssouze du 13 juillet (SAO, MORILLON, CARAMEL, JACK, PABLO, PETULA - et QUIDAM , à Corbeil). Tout ce petit monde va bien!!!
Soucis en revanche pour BEN, à Montricher, dont la locomotion s’est dégradée. Verdict vétérinaire sous peu. Nous ne sommes pas très optimistes...
Dernières nouvelles de BEN (26 ans) après visite vétérinaire du 19 juillet: possibilité de passer encore l’été - à surveiller cependant de très près. Il est bien entouré de ses copains CIRCUS et CACAO, les autres chevaux le respectent malgré son handicap. Tout sera évidemment fait pour qu’il puisse profiter du temps qu’il lui reste dans les meilleures conditions. Son moral est très bon pour le moment. Ce genre de situation est toujours difficile à gérer: un problème dont on sait qu’il ne s’arrangera pas - mais un cheval qui s’accroche et qui ne veut clairement pas partir...

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:

 

7 juillet: BUCK, gentil hongre de 19 ans, très attachant, a rejoint Montricher VD, où il a pris la place d’ORACE, décédé en mai. BUCK débute un syndrome de cushing, ce qui le rend difficile à garder en état, mais n’affecte pas son moral... d’acier!
Sa jeune propriétaire l’avait récupéré sur un coup de coeur il y a un certain nombre d’années, alors qu’il travaillait comme cheval de club dans un manège vaudois (avec peu de succès, d’après ce qu’on nous a raconté: peu coopératif, pas très doué pour le job, il devait être remplacé et partir à l’abattoir). Désormais dans l’impossibilité de continuer à l’assumer, elle a fait appel à MIVIDO dans l’espoir d’une solution. Crève-coeur après quelques belles années de balades et de complicité, mais la situation était devenue ingérable!
Nous avons commencé un traitement (Prascend, comme pour la ponette KALLY) dans l’espoir de maîtriser le cushing. Si BUCK le supporte bien, ce sera traitement à vie...

26 juin: OLANDIA a déménagé à Serley (France) en compagnie d’une NOUVELLE PENSIONNAIRE, JAVOTTE, 16 ans, jument en fin de carrière du manège d’Onex (GE)..
OLANDIA, à gauche, JAVOTTE et Anne Elodie. Jour d’arrivée des deux juments à la Ferme des 3 Allures. (qui dispose d’une page Facebook!)

 

Juin: ça y est: enfin passés ( progressivement) aux parcs d’été à Cottens! Premières incursions début mai au cas par cas - puis début juin ( c’est tard, mais pluie - pluie...) passage pour tout le monde et pour le reste de la saison. D’abord 2 heures, puis 3 durant quelques jours, demi-journées et puis journée entière. Leur système digestif a pu s’y faire en douceur... Photo dessous: FIDJI, SAGA et CHINOOK

 

4 juin: UMARA va beaucoup mieux, même superbe à voir, pour tout dire. Espérons que cet épisode infectieux d’origine inconnue est réellement derrière lui!

 

22 mai, grosse frayeur pour UMARA (27 ans), victime d’une infection généralisée d’origine inconnue (fièvre, tremblements). Problème heureusement immédiatement constaté et traité sans délai par le vétérinaire. UMARA va mieux au fil des jours.

Mai: Passage aux parcs d’été passablement retardé à Cottens en raison de la météo... résultat, des chevaux pas contents - et nous non plus. Mais les passer dans de l’herbe haute mouillée et un terrain détrempé, même comme on fait d’habitude, c’est-à-dire très progressivement, est un risque: coliques pour les chevaux et terrain dévasté pour les parcs...
Alors encore un peu de patience.

CARAMEL et MORILLON ont finalement pu déménager à St Jean sur Reyssouze le 14 mai.
Le trajet s’est très bien passé!

DÉCÈS
Le 6 mai, ORACE, trente ans, a été endormi, c’était vraiment le bout de la route pour lui

Les deux chevaux en pension à Wünnewil depuis fin septembre 2012 et cédés à l’association fin février 2013, leur propriétaire, ayant quitté la Suisse depuis un certain temps, n’étant plus en mesure, pour des raisons dont nous ignorons tout, de les assumer, sont progressivement complémentés.
La situation était confuse, les propriétaires de la pension ne savaient plus quoi faire de ces deux chevaux, les pensions n’étaient plus réglées... et ils ne savaient pas, suite à un problème de communication entre les parties en présence, qui ils étaient vraiment et surtout lequel était qui...
Mystère résolu: nous sommes allés les voir et avons fini par démêler l’écheveau...

En abri/parc avec foin à disposition, en troupeau, leur moral est excellent, ils sont confiants, mais ils sont en sous-poids marqué, et l’un d’eux est vraiment très maigre. Deux pur-sang, réformé assez jeune des courses en ce qui concerne CAPTAIN BRAVADO (épaule cassée, ce qui a compromis sa carrière), ayant connu quelques succès et résultats au cours de sa carrière dans les courses en ce qui concerne LORD, et qui ont eu par la suite, pour autant que l’on sache, une vie de chevaux de loisir - mais qui ne pouvaient être montés que par des cavaliers très expérimentés. Ils proviennent originairement l’un d’Angleterre et l’autre d’Irlande... et devront être évidemment nourris comme des pur-sang et en fonction de leurs besoins particuliers..
D’après les témoignages, de conséquents problèmes de vers à leur arrivée à Wünnewil fin septembre, vermifugés scrupuleusement et parés (babouches, fers tombés depuis belle-lurette) par les propriétaires de la pension, qui ont fait leur travail honnêtement en fonction de ce qu’ils savaient et des possibilités offertes par la détention proposée. Ce qui s’est passé avant n’est pas très clair, mais il est évident que ces chevaux ont dû été aimés, en tout cas respectés par le passé, apparemment par leur dernier propriétaire. Leur comportement très confiant est un bon témoignage.
C’est la personne même à qui les chevaux avaient été laissés lors du départ de leur propriétaire qui a pris contact avec MIVIDO dans l’espoir d’une solution, ce qui restait en effet la seule chose à faire pour éviter de devoir faire abattre ces deux gentils chevaux, ce que personne ne souhaitait. (Mais où aller? Comment payer?). Félicitations pour avoir pris cette décision, pas forcément facile!
On ne souhaite qu’une chose: arriver à les remettre en état, il faudra y aller progressivement. L’un aurait 19 ans, l’autre 20. Leurs noms: CAPTAIN BRAVADO alias “Bob” et LORD RAPIER, dit “Beau” ou “Lord”. LORD est le moins maigre et c’est celui qui a une fine liste. Ce gentil cheval, adorable à pied, peut, selon les informations que nous avons reçues, se révéler dangereux sous la selle si le cavalier n’est pas ultra-réceptif et expérimenté: explication: abîmé aux jambes alors qu’il appartenait à un propriétaire antérieur, il craint tout ce qui lui rappelle l’entraînement et réagit mal à toute demande mal négociée! Mais maintenant, no souci, ce sera retraite définitive... pour les deux, les cavaliers aussi pointus ne courant pas les rues, ni les campagnes. Les deux chevaux sont bais et grands, LORD est un petit poil plus foncé...
Pour résumer: en bon état psychologique mais en mauvais état physique.
Nous devrons refaire des passeports, les papiers étant restés en possession de leur ancien propriétaire, apparemment.

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
CARAMEL, 23 ans, et MORILLON, 24 ans, ont quitté le Ranch des Maragnènes VS le mercredi 3 avril après de nombreuses années de bons et loyaux services. L’heure de la retraite a définitivement sonné pour ces deux piliers du Ranch. Actuellement en transit à Cottens avant de rejoindre JACK, PABLO et PETULA à Saint-Jean sur Reyssouze.
Déménagement reporté suite à un très gros problème de santé de notre transporteur...
Bientôt des news!!

Le troupeau du Franoz, Montricher, vieillit... BEN, 26 ans, dont l’arthrose s’est aggravée, et ORACE, 30 ans, qui a de curieux problèmes de postérieurs qui enflent et a fortement maigri de l’arrière-main (aucun traitement n’aide vraiment, sauf de gicler les jambes régulièrement à l’eau froide pour stimuler la circulation) , nous donnent du souci. Il ne sera pas question pour nous de laisser leur qualité de vie trop se détériorer, par respect pour eux. On pèse le pour et le contre... pour le moment, ils mangent bien, se déplacent, ORACE arrive encore à piquer quelques foulées de galops, BEN, selon les jours, se couche, se roule et se relève sans trop de problème, mais... souci quand même pour les temps qui viennent.
Malheureusement, être obligés de prendre la difficile décision d’endormir certains de nos protégés lorsque c’est le moment pour eux de s’en aller fait partie intégrante du travail de l’association. Pas celui qu’on préfère.
Mais il y a aussi ceux qui vont bien: KÖBI, GOBELINE, même si elle a tendance à perdre du poids en hiver, CACAO, méconnaissable et vif, KRONIAS, en bonne forme malgré un problème de corne à un antérieur, pas mal du tout pour ses 31 ans...et CIRCUS, qui doit reprendre encore pas mal de kilos mais qui fait preuve d’un très bon moral!
À la pension du Franoz, il y a 7 chevaux MIVIDO et 5 chevaux de proprétaires, soit 12 chevaux en tout. Chevaux MIVIDO: KÖBI (26), ORACE (30), BEN (26), GOBELINE (26), KRONIAS (31), CACAO (27), CIRCUS (la trentaine, année de naissance exacte inconnue). L’arrivée de CIRCUS a fait un bien fou à BEN, qui s’est attaché à lui et semble aller à nouveau mieux, plus mobile.

17 mars: CIRCUS, la trentaine, quitte le Valais pour le Franoz, Montricher. Déménagé car il ne pouvait pas rester seul au parc (sa compagne de parc, une jument de propriétaire, a quitté la pension), même avec des chevaux juste à côté. Les “copains” d’à côté, de jeunes chevaux très dominants, qu’il faisait tout pour rejoindre en cassant la clôture, se sont montrés dangereusement agressifs envers lui. Harcelé, chassé, blessé, il a fallu trouver une solution... Il a donc pris la place de RATIER, décédé le 2 mars. On croise les doigts pour que l’adaptation se passe bien... sinon il faudra trouver encore une autre solution au problème.
Avis à tous ceux qui croient que les chevaux finissent toujours bien par s’arranger entre eux, et qu’il n’y a qu’à “laisser faire la nature”! Heureusement, le propriétaire de la pension valaisanne, qui s’est magnifiquement occupé de CIRCUS, recueilli dans un état catastrophique à l’automne 2012, n’a pas fait preuve de ce genre de naïveté et a agi en conséquence... Encore merci pour

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
SAO (en mars), BOB et BEAU ( fin février) ont été cédés à l’association.Nous vous donnerons plus de nouvelles une fois que nous aurons trouvé des places adéquates pour ces gentils chevaux...

DÉCÈS
2 mars, le grand RATIER, 30 ans, est parti....
RATIER a passé 13 années de retraite au Franoz. Il avait commencé à décliner ces derniers mois, avait perdu du poids, tout en profitant encore des petits plaisirs de la vie. La veille, au parc, il s’est encore roulé. Puis, samedi, grande faiblesse, vétérinaire appelé, sceptique, injection pour lui donner un peu d’energie, cependant si les choses ne devaient pas s’améliorer les prochaines heures ... Mais le grand RATIER n’a pas attendu le retour du vétérinaire: il s’en est allé naturellement, peu après le départ de celui-ci.

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:
24 février: ALADIN, joli petit Franches-Montagnes de 24 ans très proche de l’homme, a pris ses quartiers directement chez sa marraine (il a la chance d’être intégralement parrainé) , à Attalens.
Après des années de bons et loyaux services au Ranch des Maragnènes VS, il était temps pour lui d’arrêter définitivement de promener des humains sur son dos. Stéphanie, qui préfère clairement vendre ses chevaux -quand c’est possible !! - à quelqu’un qui leur garantira une bonne retraite plutôt qu’au boucher, a fait appel à MIVIDO.

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:
8 février:
OLANDIA a été cédée à MIVIDO.
Sauvée une première fois de la boucherie par celui-là même qui devait l’abattre, elle fut replacée sous contrat. La personne qui l’a prise sous contrat l’a mise en pension dans une ferme/pension équine. Puis, au bout d’un peu plus de 2 ans, les visites se sont espacées et les pensions ont fini par ne plus être payées.
Abandon. La jument (21 ans) s’est finalement retrouvée sans plus personne pour l’assumer.
OLANDIA a eu de la chance: les détenteurs de la pension, bien que plus payés depuis 3 mois, l’ont gardée et ont contacté MIVIDO. Si OLANDIA n’était pas recueillie par l’association, c’était cette fois l’abattoir pour de bon, malheureusement, faute d’alternative.
Nous voulions obtenir cette cession, afin que tout soit bien clair..

 

OLANDIA CHERCHE PARRAINS/MARRAINES. Encore à Ballaigues pour l’instant, nous avons réglé la pension de février pour régulariser la situation. Mais la pension est trop élevée pour l’association. Nous devons trouver une autre place. Prendra le temps qu’il faudra...
Nouvelles plus récentes: MERCI pour ce beau geste: la pension a été significativement baissée pour le mois de mars, le temps pour nous de trouver une place adéquate tranquillement

Février: PETULA (à gauche) bien intégrée à St Jean sur Reyssouze.

 

 

 

PETULA (25 ans environ) venait d’être parée avant de partir de chez ses anciens propriétaires. Déjà reparée depuis.
Fourbue (quelques crises passagères à prévoir, le reste du temps très contente d’être en vie), ses sabots extêmement longs et déformés en pince seront progressivement raccourcis

Ceci prendra évidemment beaucoup de temps.

Une jolie ponette, bien sympathique!

 

 

 

 

 

 

 

Bonnes nouvelles de ceux qui ont déménagés à Frangy en Bresse et à Frontenaud... nous essaierons de publier quelques photos prochainement.
GRACE a fait une colique mais tout est rentré dans l’ordre rapidement. Elle apprécie Roselyne et lui témoigne désormais sa confiance. On s’attendait à plus de difficultés: le déménagement n’était pas évident pour elle à cause d’un passé douloureux (elle fut matraitée durant une période de sa vie). GRACE met du temps à accorder sa confance et ne l’accorde pas à tout le monde - alors quand nous avons appris que nous étions obligés de déménager fin octobre, nous avons eu quelques inquiétudes, comme pour JERRY. Le grand GITANO, lui, est aux anges! C’est câlins, câlins, câlins. Il a repris un peu de poids ( il est très difficile à tenir en état) mais il y a encore des kilos à reprendre. Par rapport à ce qu’il était en arrivant au Verseau, c’est déjà une jolie différence... Nous l’avions retrouvé très amaigri en octobre. Là, il est déjà mieux. En tout cas, on ne l’a jamais vu aussi affectueux! Heu-reux!

JERRY va bien à Frangy, comme les autres ( ENGGANO, ANDY, CEZANNE, LUCKY LUKE, EARLY - et BOUBOULE, arrivée avec JERRY à la suite du décès de TIPEX). Son moral est excellent, il est curieux de tout, apprécie énormément Christine et se débrouille très bien malgré sa cécité.

KAMA (33 ans) en clinique pour contrôle. Arrivée en clinique le 23 janvier et retour à la maison le 24 janvier en matinée. Abcès maîtrisés, tout est bien sec, plus de douleur. Désinfection, referrage avec plaque et cotons désinfectants par mesure de sécurité: l’interieur de la corne des sabots antérieurs (aux postérieurs: rien, heureusement) est tellement troué par les abcès qu’il faut prendre toutes les précautions. BISOU (31 ans) bien sûr, l’accompagnait...

 

Retour à la ferme, repos au box après le transport - et petite sortie en début de soirée histoire de se dégourdir les jambes et prendre l’air. KAMA adore la neige: elle sait parfaitement bien pousser la neige du bout du nez pour trouver l’herbe qui se cache dessous. Le lendemain déjà, ce sera sortie au parc normale

 

Non non, pas du sang: désinfectant! Les abcès avaient creusé jusqu’en couronne.
Il est probable que son cushing ait réduit son imunité - les infections sont plus compliquées à juguler..
Heureusement KAMA est solide et c’est une battante

 

BISOU, l’inséparable! Moins copain avec la neige, préfère taper dans le foin...

 

Retour dans leur petite écurie

JERRY a quitté Chapelle-Voland pour Frangy en Bresse le 2 janvier, en compagnie de BOUBOULE.
JERRY, aveugle depuis quelques années, n’a pas trouvé ses marques et sa place à Chapelle-Voland.
Exilé finalement seul au parc jour et nuit (la nuit, complètement seul, aucune compagnie équine aux alentours, les chevaux des parcs voisins étant rentrés en mauvaise saison) pour la raison que son comportement stressait gravement les chevaux de propriétaires (pas les nôtres) à l’écurie, nous l’avons trouvé très triste, isolé. C’est ce que nous avons ressenti. Chacun perçoit les choses en fonction de son expérience. Pour nous, il avait vitalement besoin de contact et de compagnie. BOUBOULE, elle, venait de perdre son ami de toujours TIPEX, et se retrouvait un peu perturbée aussi...
Les deux poneys ont donc été déménagés. JERRY aura 27 ans cette année, nous lui souhaitons de passer le temps qu’il lui reste à vivre sur cette Terre le plus heureusement possible! Beaucoup de présence équine et humaine, ce dont il bénéficie à Frangy en Bresse, voilà qui semble lui convenir: nous avons revu quelques jours après le déménagement un JERRY bien dans sa tête, bien présent, vivacité retrouvée! Bon appétit, aucun stress perceptible.
Les kilos envolés durant les deux derniers mois, malgré la nourriture reçue quotidiennement, seront, nous l’espérons, vite récupérés. Le moral fait beaucoup dans ces cas-là.
Les dernières nouvelles sont excellentes. Quoi qu’il arrive désormais, car JERRY n’est plus jeune et tout peut arriver, ça restera clairement une victoire.
 



2012

Bientôt des nouvelles des chevaux déménagés fin octobre. Nous irons très prochainement voir si tout se passe bien - les nouvelles sont en grande majorité bonnes - et verrons s’il faut apporter quelques corrections quant à l’affectation de certains chevaux. À suivre...

Jolies nouvelles de JACK et PABLO à St-Jean sur Reyssouze: JACK est devenu rapidement celui qui gère la vie du petit groupe - et PABLO a fait de grands progrès grâce au travail, entrepris dès son arrivée, des jeunes filles du poney club, qui le brossent, le câlinent et lui ont donné assez confiance pour entrer de plus en plus facilement dans l’abri. PABLO vient dès qu’on l’appelle et est devenu le chouchou des habitués du poney club. Joli...

 

DÉCÈS

 

Triste, triste nouvelle, notre TIPEX a quitté ce monde le 17 décembre, ses mélanomes ayant eu raison de lui malgré des soins plus qu’attentifs. Contre les mélanomes... on ne peut rien et pour TIPEX, c’était le bout du chemin. TIPEX a été endormi dans l’après-midi, c’était devenu une question d’heures, il ne fallait pas tarder. Nous n’avons pas pu le revoir, pas pu lui dire au-revoir.. Adieu à une personnalité exceptionnelle.

 

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:

 

Le 11 décembre, PETULA, ponette de 24 ans env., est arrivée à Saint-Jean sur Reyssouze. Voici son histoire: abandonnée par sa propriétaire dans un club il y a plus de dix ans, laissée au box, fourbue, destinée à l’abattoir, PETULA fut rachetée pour faire un joli cadeau de Noël à une petite fille, qui en fut enchantée, même si elle ne put la monter sérieusement, car PETULA, au passé pas très gai, fourbue et assez craintive dès qu’il était question de la monter, n’était pas une ponette sans problème... PETULA est restée plus de dix ans seul équidé dans une famille qui avait du coeur et qui l’a gardée par conscience, sans avoir de vocation réelle pour les chevaux, ni de connaissances en la matière et qui se serait passée d’un tel cadeau de Noël. Mais devant la joie de la petite fille, tout le monde avait évidemment cédé... Les années passèrent... La difficulté de s’en occuper quotidiennement se faisant sentir, surtout durant la mauvaise saison (apporter le foin, gérer l’eau, casser la glace) son ancienne petite maîtresse ayant grandi et quitté la maison, quel avenir pour PETULA? Restait l’abattoir si aucune solution ne se présentait. Nous avons eu connaissance de l’affaire et PETULA a donc rejoint la pension de la famille Maurice, au grand soulagement de tous. Sa fourbure et ses problèmes de pieds, à l’aplomb très peu orthodoxe, seront suivis de près, un nouveau type de parage sera pratiqué. PETULA semble heureuse de vivre... Tout sera mis en oeuvre pour qu’elle puisse profiter d’une bonne et vraie vie de ponette, quel que soit le temps qu’il lui reste!

KAMA en clinique quelques jours, du 3 au 7 décembre, pour soigner des abcès compliqués. Atteinte d’un sydrome de cushing, avec tendance aux fourbures et aux abcès, la petite ponette de 32 ans est partie en compagnie de BISOU (inséparable) pour un traitement à Vandoeuvres. Nous l’avons rapatriée le vendredi 7. Heureusement, deux bénévoles TOP ont tenu le stand au CHI à Palexpo. Rapatriement des poneys en pleine tempête de neige et verglas. Nous avons dû nous arrêter à Bussy-Chardonney, faire descendre les poneys, avons trouvé asile chez des agriculteurs formidables - et après un long, très long moment, les poneys ont été embarqués à nouveau, avec beaucoup de difficultés cette fois, KAMA ne voulant plus rien savoir, puis le van a été tiré par tracteur jusqu’à Cottens. Arrivée avec quelques heures de retard pour relever nos bénévoles au stand... Nous espérons surtout que KAMA remontera la pente, au sens figuré cette fois!

 

6 au 9 décembre: journées magnifiques au CHI 2012, témoignages de sympathie, rencontres... et demandes de sauvetage. Nous ne publierons que quelques photos du stand, prises en vitesse HORS affluence..(là, quand il y du monde, on est occupé à autre chose qu’à prendre des photos: prioprité au dialogue... et non à la promo!) Mais les visiteurs, les témoignages de soutien - et le soutien dans ce qu’il a de concret - n’ont pas manqué, comme le formidable calendrier de chutes en concours créé par Geneviève de Sepibus, qui nous en a offert une série à vendre au profit de l’action de l’association. Et un merci spécial à Elisa et Valentina, qui ont récolté des sous pour MIVIDO, péniblement, mais avec ferveur, car en effet, l’action de l’association reste difficile à comprendre pour beaucoup : “ incroyable: ils les prennent en charge et ne les font pas monter et ne les replacent pas? Damned!!! “ Eh bien oui... il n’y a pas assez de particuliers pour accueillir à leur compte et à bon escient TOUS les fins de carrière, surtout ceux qu’il est préférable de ne plus laisser monter... MIVIDO l’a toujours su. Et voilà pourquoi MIVIDO est utile.
Magnifiques journées, fabuleux concours, merci, mille mercis aux organisateurs!

 

 

 

 

 


La Fondation RITA ROUX
Défense et Protection des Animaux
a décidé d’octroyer un don à MIVIDO pour l’année 2012!
Nous l’en remercions ici très chaleureusement.

Une aide inespérée dans une conjoncture terriblement difficile...

 

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES (qui cherchent parrains et marraines):
-
Novembre: CIRCUS (VS), âgé d’environ 29 ans (?), a eu la chance qu’une jeune femme se soit mobilisée pour lui éviter l’abattoir. Son propriétaire, en butte à divers problèmes, n’était plus en mesure de s’en occuper ni de l’assumer et l’état de CIRCUS était devenu préoccupant, tout ça avec l’abattoir qui se profilait à l’horizon. Puis ne restèrent que trois jours pour trouver une solution avant le couteau. Un agriculteur de la région a alors accepté de le prendre chez lui gratuitement pendant un mois et l’a renourri.
Restait encore à trouver une solution durable, la jeune femme n’ayant pas les moyens de l’assumer.
CIRCUS a donc rejoint notre association. Il est actuellement toujours dans le Valais, chez l’agriculteur qui tient également une petite pension pour chevaux.La photo le montre après qu’il a été renourri.

 

- 16 novembre: CACAO, ancien trotteur d’environ 26 ans, arrive au Franoz, Montricher VD. D’abord récupéré et soigné par une jeune femme habitant le Valais, il était devenu impératif, au bout d’un certain temps, de trouver une solution durable pour lui, car le sauvetage, fait sur un coup de coeur, ne pouvait être que limité dans le temps, faute de moyens. MIVIDO a donc recueilli à son tour le gentil CACAO, déjà bien retapé par Franca. Un problème musculaire le fait boiter de temps en temps, mais sa qualité de vie est bonne. Selon l’avis du vétérinaire ostéopathe qui l‘a traité, il ne souffre pas.CACAO, repéré en Valais dans un troupeau, amaigri et les pieds usés, était destiné à la boucherie à la fin de la belle saison. La photo le montre après les soins et la reprise de poids.

 

Mercredi 7 novembre, JACK et PABLO ont quitté Cottens VD pour St-Jean sur Reyssouze, en Bresse. On leur souhaite une bonne adaptation. Photos à la prochaine visite, bientôt!

30 et 31 octobre: 17 pensionnaires déménagés!
Répartis sur 4 pensions. Ils ont quitté, en deux jours et par petits groupes, Colonne pour (par ordre alphabétique) Chapelle-Voland, Frangy-en-Bresse, Frontenaud, St-Jean sur Reyssouze...

 

Déménagement de dix-sept de nos protégés en pension en France. Plus de détails bientôt. Déménagement bien passé. Gros travail sur JERRY, notre poney aveugle de 26 ans, qui doit s’adapter et trouver de tout nouveaux repères, ce qui lui a coûté beaucoup, beaucoup de stress! Nouvel environnement, nouvelles dimensions de box (là, il gagne au change avec un box-terrasse première classe). Sa copine de parc, ANTARES, qui a retrouvé une belle mobilité et qui ne s’occupe plus de lui... Petit à petit, ça va mieux, il fait des progrès, pourvu que les choses évoluent dans le bon sens. Le 1er novembre à 22h 23, texto de Christel, qui a fini par passer des heures avec lui pour le rassurer: “il est enfin calme et sec, il a mangé toutes les carottes”... En train de lui chercher un ou une nouvelle compagne de parc.
Nous vous tiendrons au courant! En tout cas, tout est mis en oeuvre...

Portes Ouvertes et journée de soutien à Cottens VD, 21 octobre: réussie et sympathique!
Beau temps, du monde, une super nouvelle équipe de bénévoles au front! Une présidente qui n’a même pas eu le temps de faire des photos... mais des visiteurs heureux de pouvoir profiter de la campagne et de voir les 28 chevaux et poneys actuellement en pension sur le site, plus les deux en transit, PABLO et JACK.
Les chevaux et poneys n’ont pas renoncé à leur plage horaire quotidienne consacrée à somnoler et rêvasser au parc... puis se sont petit à petit “réveillés”. Nettement plus présents l’après-midi avançant, faisant (enfin) preuve de curiosité envers les visiteurs.
MERCI pour les réserves impressionnantes de carottes et cubes de récompense et même pommes, tout sera distribué ces prochains jours
En un mot: MERCI À TOUS et à l’année prochaine!

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
Le 17 septembre, JACK, croisé camarguais/connemara, né approximativement vers 1988, et PABLO, criollo né en principe en 2001, ont rejoint la grande famille MIVIDO. Très difficile pour leur propriétaire de s’en séparer, mais la vie de fait pas toujours de cadeau et les garder était devenu tout à fait impossible... Si elle avait pu faire autrement, croyez-nous, elle l’aurait fait! Arrivés du Valais, ils “squattent” provisoirement la stabulation des ânes de la ferme Rochat, partis eux en “vacances vertes” sur de grands prés avec cabane chez un agriculteur ami d’un village voisin. JACK et PABLO quitteront Cottens courant octobre pour rejoindre la pension de la famille MAURICE à St Jean sur Reyssouze, Bresse... JACK atteint gentiment l’âge de la retraite et quant à PABLO, une ancienne déchirure musculaire qui a tendance à se réveiller en cas de sollicitation... ou de chute dûe à une peur intense - n’en fait pas le candidat idéal à une revente ou un replacement. Caractère terriblement gentil et... terriblement craintif! Nous savons les immenses efforts et l’amour prodigués par son ancienne propriétaire - mais on se demande quelles expériences traumatisantes il a pu vivre avant cela pour être aussi craintif, lui qui est né en Argentine, a transité apparemment par l’Italie avant de rejoindre le Valais

 

9 septembre: visite à LORD et TONNERRE

DÉCÈS

Mardi 4 septembre, vers 21h30, le gentil EROS, 26 ans, a poussé son dernier soupir. 12 années de retraite au Franoz. Un peu fatigué durant la journée, le souffle court, il a demandé à rentrer à l’écurie. Joué avec sa paille mais n’a pas mangé. A accuelli le retour des copains le soir avec des hennissements... puis s’est couché - Erika décide d’appeler le vétérinaire. Retour à l’écurie... EROS est parti. Son coeur s’est tout simplement arrêté doucement de battre. Série noire...
EROS était suivi de près, comme tous les pensionnaires du Franoz. Une vilaine fourbure survenue il y a quelques années le contraignait depuis à un régime surveillé, il fallait absolument éviter qu’il prenne trop de poids, mieux valait pour lui “un peu en dessous que trop”, ordre du vétérinaire - mais il n’a jamais “décollé”, vivait sa vie normalement - et n’avait aucun problème pour marcher sur le sol souple des parcs.

Le départ de ce grand et gentil cheval laisse un grand vide.

DÉCÈS
Le 1er septembre, notre SORTILÈGE est parti... En trois jours, ce fut la fin, emporté par une pleurésie et surtout, une quasi certaine flambée des mélanomes internes, qu’on soupçonne d’avoir gêné jusqu’au fonctionnement de son diaphragme. Nous lui avions rendu visite le 19 août! Il était parfaitement intégré à un petit groupe de gentils chevaux, une jeune jument nouvellement arrivée s’était pris encore d’affection pour lui. Tout joli, rond comme un petit tonneau, bien présent, la respiration un peu gênée par la canicule, mais rien d’affolant, depuis 16 ans il fonctionnait comme ça -. et voilà que 13 jours plus tard, il n’est plus là. Foudroyant.
Jeudi, Sophie nous appelle, SORTILÈGE est un peu bizarre, a l’air fatigué, on dirait qu’il a un peu perdu de poids, mais rien de flagrant. Le lendemain, vétérinaire: le poney avait fondu, ne voulait pas manger. Anti inflammatoire, anti douleur, décontractant et autres précautions pour soulager, et éviter toute souffrance, un espoir reste: peut-être une pneumonie? Mais samedi, c’était clair: il avait terriblement maigri encore, il fondait à vue d’oeil, c’était la fin, SORTILÈGE a été endormi sereinement, après 16 années de retraite, dont quatre années de bonheur auprès de la famille Maurice, dans un environnement qui lui convenait parfaitement.
Un compagnon de route nous quitte, un immense copain, qui avait l’habitude de nous suivre du regard quand nous partions, jusqu’à ce qu’il ne nous aperçoive plus. Tristesse. On n’arrive toujours pas à y croire...

 NOUVEAU PENSIONNAIRE ( 26 août ) et DÉCÈS ( 5 septembre ) :
Dimanche 26 août, le très vieux GHANA , ancien trotteur, entre 33 et 35 ans (voire plus), a pris ses quartiers dans une pension valaisanne (pas trop éloignée de son précédent lieu d’hébergement) pour y finir tranquillement ses jours. La vie n’est pas toujours rose: sa propriétaire, qui y est extrêmement attachée, s’est retrouvée dans l’impossibilité de l’assumer. Mais comment se résoudre à mettre fin aux jours d’un tel compagnon, sans aucune raison d’ordre vétérinaire? MIVIDO, en raclant les fonds de tiroirs et surtout grâce à deux parrainages, a décidé d’accueillir GHANA dans ses rangs. Compte tenu de son âge et de sa grande sensibilité, il était clairement préférable que GHANA ne soit pas transporté trop loin et surtout reste à proximité de son ancienne propriétaire, devenue marraine, qui pourra lui rendre visite fréquemment. La meilleure solution pour les deux.

 

Et le 5 septembre, après une trop courte période - mais une période heureuse, ça en valait la peine! - GHANA s’est fauché dans un galop ( tout content, il galopait à nouveau: cet été, il aura encore profité d’un bel estivage et, au retour, d’une pension parfaite pour lui, en compagnie choisie), fracture de l’antérieur. GHANA a été endormi très rapidement, accompagné par sa marraine, présente. Dur, très dur, mais il est parti sur une période joyeuse, lui qui ne galopait plus depuis longtemps! Sans doute est-ce ce souvenir-là qu’il a emporté avec lui: la joie d’un petit galop dans un pré, dans un paysage magnifique!

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:
31 juillet: FLAMME, ravissante petite ponette ( B) de 25 ans, sur liste d’attente depuis un petit moment, est partie en pension à Penthaz, dans une ferme. Parcours de vie un peu cabossé jusqu’à ce qu’elle arrive chez Nathalie vers l’âge de 13 ans, a échappé à la boucherie bien 2 fois dans sa vie. Devenue une super petite ponette de concours familiale, elle s’est retrouvée seule après le départ des autres poneys, les filles ayant grandi. Et seule, elle était bien triste, il fallait absolument trouver une solution. Un ou deux placements ayant échoué avec retour à la maison à la clef, FLAMME a finalement rejoint MIVIDO. Elle aurait aussi pu faire une super compagne pour notre JERRY, mais voilà... les circonstances étant ce qu’elles sont, FLAMME est partie pour Penthaz, où elle partage parc et écurie avec une jument de proprétaire bien attachante, rescapée d’une attaque, un peu handicapée, également à la retraite dans cette ferme familiale, où on aime les chevaux..

 

 

Juillet: Soins pour GENTLEMAN sur 3 semaines... vilaine ulcération de la cornée: antibiotiques en pommade et pommade à la vitamine A appliqués 3 fois par jour ( merci à Jon!). et... YOUPI: GENTLEMAN a guéri. Ce n’était pas gagné. Une tache blanche s’est formée (cicatrisation) mais l’oeil est sauvé! Ceux qui ont bien connu KIKI au manège où il a travaillé (KIKI: petit nom de GENTLEMAN LIKE), grand Hannovrien, peuvent saluer l’exploit que représente le fait d’avoir réussi à lui mettre les pommades dans l’oeil à répétition. Faut dire aussi qu’il a bien changé de caractère: de mordeur au manège, il est devenu très affecteux et somme toute très “facile” à la retraite...

Bonnes nouvelles de LORD, qui a repris un joli regard, reste encore des tas de kilos à récupérer!
Il va bien mieux... tondu ( il n’arrivait pas à muer) et tout content. En plus, il est devenu pote avec TONNERRE (à gauche au box), 29 sonnés, lui... LORD est un cheval d’une gentillesse et d’une réceptivité qui le rendent franchement attachant. (Photos: Sophie)

 

 

Fin juin: JUNIOR (23 ans) va de mieux en mieux, pour l’instant pas de rechute: Le poney a retrouvé l’appétit et son expression habituelle. Encore un peu fatigué, néanmoins. On croise les doigts..
Suite:
JUNIOR remonte la pente petit à petit, se couche moins au box: photos du 8 juillet

Superbe ambiance lors du concours franco-suisse de Vulbens des 23 et 24 juin! La tombola a bien marché, ce qui signifie... des sous pour l’entretien des chevaux recueillis! MERCI À TOUS!

 NOUVEAU PENSIONNAIRE:
Lundi 18 juin: LORD, 21 ans, l’un des trois chevaux (avec AALISTA et PARK), à l’origine en pension dans un manège genevois et dont le propriétaire ne voulait plus rien savoir à partir de fin février ( ce qui signifie concrètement plus de pension payée, ni rien), a finalement rejoint les rangs de MIVIDO.
Deux de ces trois chevaux avaient été placés fin février auprès de familles en France pour faire un peu de promenade, ceci afin de leur donner une chance d’avoir une nouvelle vie et leur éviter une triste fin prématurée. AALISTA, boiteuse, avait pour sa part été directement recueillie par MIVIDO.
L’écuyère qui avait replacé PARK et LORD, c’est une chance pour ces deux chevaux, possède une solide conscience professionnelle: ne se contentant pas des nouvelles par téléphone (aux dernières nouvelles il allait bien...), elle est allée leur rendre visite. Si PARK (dans l’Ain) se porte comme un charme, LORD (en Loir-et-Cher) a été retrouvé dans un état misérable au bout de trois mois. Explication, puis verdict: plus l’intention d’assumer le cheval, mais prêts à le renvoyer d’où il venait. Retiré par l’écuyère le 6 juin, déplacé dans une proche petite écurie provisoire et renourri (LORD ne mangeait plus), ce gentil Hanovrien a pu reprendre un peu de force et de poids -il était très amaigri, défait- avant de rejoindre la Franche-Comté et l’écurie Ayer le lundi 18 juin, où il sera parfaitement encadré.
Alors bienvenue à LORD au sein de MIVIDO: car essayer de chercher une nouvelle famille d’adoptants et recommencer à courir les mêmes risques avec un cheval bien amoindri n’était plus vraiment la meilleure option....
Appel: parrains et marraines bienvenus, même 10 ou 20 ou 25 CHF par mois...
Ci dessous: LORD à son arrivée


 

Soucis pour notre JUNIOR, victime d’une vilaine piroplasmose. Vétérinaire tous les jours de samedi à mardi, traitement, fièvre extrêmenent forte enfin tombée lundi.
Il faut maintenant que le poney recommence à s’alimenter. Nous vous donnerons des nouvelles...

Quelques photos de SORTILÈGE, prises le 4 juin 2012.

Bonne nouvelle: l’ancien propriétaire d’AALISTA a accepté de nous signer un document de cession en bonne et dûe forme et nous l’en remercions!. Pour mémoire, AALISTA, ainsi que deux autres (beaux) chevaux, montables ceux-ci, en pension dans un manège genevois, n’avaient plus vu leur propriétaire depuis une éternité. Puis le manège a été informé qu’à partir de fin février, le propriétaire des trois chevaux se désengagerait totalement.
Alors, quel avenir, quelle solution pour ces chevaux? Heureusement, certains ont catégoriquement refusé d’envisager le pire...
Les deux montables ont pu être replacés auprès de particuliers pour faire de la promenade, grâce à l’énergie déployée par une employée du manège, et AALISTA, qu’il est clairement préférable de ne plus monter compte tenu de l’état de ses pieds antérieurs, a finalement été recueillie par MIVIDO.
AALISTA est toute contente et ses pieds ne la gênent pas trop. Néanmoins, ils nécessitent un solide suivi, les parois et lignes blanches ayant été mises à mal, particulièrement aux antérieurs. L’antérieur gauche est complètement aplati et fuyant..
Déferrée des 4 pieds, l’antérieur gauche muni d’une boot avec mousse... on attend de voir l’évolution. Si tout va bien, ce seul pied sera referré une fois que la corne aura repoussé avec une qualité suffisante pour éviter cassures et déchirures. On croise les doigts.

Et quelques nouvelles de KANGOU, ancien cheval d’école: il s’est fortement attaché à BASILE, même s’il le taquine un peu - KANGOU est assez joueur. Son problème au ligament autour du boulet (anciennes lésions?) ne se fait sentir que s’il fait outrancièrement le fou (et il ne s’est pas gêné quasi deux mois en continu...) ou s’il doit marcher sur sol dur et/ou en pente descendante. Mais rien, vraiment rien qui ne l’empêche de profiter de la vie. Le tout est qu’il ne soit plus monté et qu’il soit sur sol raisonnablement souple.. Là, il donne l’impression d’être “comme neuf”.
Un cheval particulièrement réceptif et super attachant! Les deux chevaux s’entendent bien et nous, nous avons
craqué pour KANGOU
...

Début mai: le bénéfice du rallye équestre 2011 d’ EQUIPASSION a été reversé à MIVIDO pour soutenir l’association... qui en a grand besoin! MILLE FOIS MERCI à ces cavaliers aiment vraiment les chevaux!
Mai toujours: un beau geste des clients du MANÈGE de NOVILLE qui ont soutenu les chevaux à la retraite et ont fait un don à l’association. MERCI! Alors OUI: il y a des cavaliers qui aiment vraiment les chevaux!

 NOUVEAU PENSIONNAIRE:
30 mars:
UMARA, 26 ans , arrive à Colonne. Il y a des mois de cela, cet ancien cheval d’école méritant (VD) avait évité une triste fin en trouvant une place pour tenir compagnie à une jument. Les circonstances ayant changé, la propriétaire de la jument n’eut plus besoin de ses services. Heureusement pour UMARA, il s’agit d’une personne qui aime assez les chevaux pour avoir cherché une solution honorable pour lui, au lieu de s’en débarrasser purement et simplement. Tous n’ont pas cette chance. C’est comme ça que contact fut pris avec MIVIDO à notre stand au CHI. UMARA sera partiellement parrainé par son ancienne propriétaire pendant deux ans. Merci!

DÉCÈS
PAMELA nous quitte le 29 mars, quatre jours apèrs COPELIA... Tristesse

DÉCÈS
Adieu COPELIA.. .
Tu avais terriblement maigri en te rapprochant du terme de ta vie - la mue devenait chaque année un peu plus chaotique, le poil d’hiver plus hirsute, mais quelle présence, quel appétit... Respectée des autres chevaux, une vraie “matriarche”. Cela faisait 14 ans que tu faisais partie de MIVIDO. Il a fallu t’endormir le 25 mars au matin. Comme SOPHIA, couchée, impossible de te relever: une attaque t’avait paralysée - ou était-ce seulement le signe clair qu’il fallait désormais partir?.La veille, ton regard et ta façon de réclamer ta ration montraient que tu étais encore bien là. Voilà, tu es partie à l’âge de 32 ans rejoindre MISTRAL, CAMPANA et quelques autres que tu as bien connus. Bonne route COPELIA

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
Le 23 mars, AALISTA et KANGOU ont été récupérés à la Pallanterie GE. Actuellement à Cottens VD, en attendant que MIVIDO trouve les infrastructures tant recherchées pour y installer une trentaine de ses pensionnaires.

Une fidèle compagne de route de MIVIDO nous quitte le 18 mars ...
SOPHIA a eu 33 ans en février. Inséparable de BASILE depuis des années, cette gentille jument était étroitement liée à MIVIDO, même si MIVIDO ne l’avait pas directement à charge. SOPHIA, déjà âgée, avait été prise en charge à titre personnel par un membre du comité, en 2002 ou 2003, on ne sait plus très bien, tant elle faisait partie de notre vie.
Personne ne s’attendait à la perdre, malgré ses 33 ans. SOPHIA était toute jolie malgré son grand âge. Plus jamais malade depuis des années, belle robe, beaux crins, corne qui s’était notablement renforcée au fil des ans, bon appétit - elle n’avait même pas perdu de poids cet hiver. La veille, aucun signe. Mais ce dimanche matin, elle était couchée au box, rien d’alarmant au premier coup d’oeil - sauf qu’elle ne pouvait plus se relever. Une attaque l’avait laissée paralysée de l’arrière-main. SOPHIA a été endormie dans son box, elle nous manque, on ne s’y fait pas. Pour le moment BASILE non plus... Bonne route SOPHIA et salue bien GALOPIN de notre

 NOUVEAU PENSIONNAIRE:
JORIS, 23 ans, arrive enfin à Colonne le 16 mars. .. son départ avait été fortement retardé à cause de l’état des routes. Bienvenue petit JORIS!

 

DÉCÈS:
Le 2 mars, grande tristesse. Le moment était arrivé pour GOODBYE , âgé d’une trentaine d’années (au bas mot) de quitter ce monde. Il a été endormi sereinement, en fin de matinée.
GOODY avait mal supporté la chaleur de l’été 2011, qui avait fatigué son coeur et déclenché une gêne respiratoire. Mais il s’en est bien accommodé jusqu’à début mars. L’appétit, le moral, la “présence” étaient bien là, jusqu’au jour où il nous a montré qu’il lui fallait partir. Des signes qui ne trompent pas. Notre GOODY était évidemment suivi par un vétérinaire, pour qu’il profite au mieux de ses derniers mois dans notre monde. Prolonger un cheval qui souffre, qui ne veut plus vivre n’est pas le genre de MIVIDO, l’euthanasier prématurément par simple commodité non plus!
Les grands froids secs de février lui ont été particulièrement favorables: il se sentait bien mieux par ce type de temps.
Il nous manquera. C’était un véritable ami, possessif, exclusif, toujours à l’affût de notre venue. Bonne route GOODY, prends bien soin de toi..

Début février... grands froids... verglas sur petites routes.... On décale le déménagement de JORIS pour raisons de sécurité.
Grâce à quelques parrains et marraines, ce gentil poney aura une retraite!
 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O