2014

 lien vers 2015

C A L E N D R I E R
manifestations, stands, Assemblées
photos
(cliquer)

ZORRO vous souhaite une belle, bonne, heureuse année 2015!

2014

1er janvier 2015
BONNE ET HEUREUSE ANNÉE À TOUS!


31 décembre, dix chevaux et poneys en fin de carrière ont été recueillis par l’association cette année, une association qui n’a pas pour vocation de replacer les équidés qu’elle recueille.
Trop de chevaux qui cherchent des places, pas assez de places adéquates disponibles, particulièrement pour les chevaux en fin de carrière, déjà âgés ou non montables.
Trop d’associations qui  “galèrent” déjà pour trouver familles d’accueil ou adoptants: MIVIDO a choisi une autre voie, complémentaire, et n’entre de ce fait pas en concurrence avec les autres institutions dans la course aux bonnes places d’accueil.

Des demandes d’admission nous arrivent régulièrement, que ce soit pour des chevaux de manège qu’il faut remplacer et dont les manèges n’ont, en grande majorité, pas de “caisse” d’appoint pour contribuer à la mise à la retraite de leurs bons serviteurs, des chevaux dont les propriétaires se trouvent en proie à diverses difficultés et qui sont contraints de s’en séparer, des chevaux, hélas, dont les propriétaires veulent  simplement se “débarrasser”, ou encore des chevaux dont les propriétaires n’ont pas mesuré les coûts que l’entretien d’un cheval occasionne - et qui comptent sur les associations pour se sortir de ce mauvais pas, surtout quand le cheval prend de l’âge ou perd en attractivité!

Mais notre but n’est pas de stigmatiser les uns et de distribuer des médailles aux autres, mais de secourir les chevaux, que ce soit en recueillant ceux dont l’avenir s’annonce mal, que ce soit en informant de notre mieux les personnes tentées d’en acquérir un sans bien mesurer toutes leurs responsabilités futures, -  ou celles, encore, qui seraient tentées de “replacer” le cheval dont elles ne veulent plus sans prendre toutes les précautions et renseignements nécessaires à ce que l’avenir du cheval concerné ne tourne pas, au final, au cauchemar!

MIVIDO ne peut pas accueillir tous les chevaux en détresse. Nous sommes, et c’est chaque fois un dilemme et un cas de conscience, contraints d’en refuser
Nous devrons être d’une extrême prudence pour les admissions de l’année 2015, qui seront probablement moins nombreuses qu’en 2014 (dix) et qu’en 2013 (vingt).

MIVIDO compte, au 31 décembre, 83 chevaux, poneys et âne, répartis dans diverses pensions en Suisse Romande et en France, avec qui nous collaborons parfois depuis de nombreuses années, et environ 400 membres et sympathisants.
Les chevaux et les poneys sont à la charge de l’association, qui est financée par des dons privés, ainsi que par des Fondations, également privées.
Nous leur disons MERCI.
Nous VOUS disons MERCI!
Sans vous, rien n’est possible.

Plusieurs candidats sur liste d’attente pour début 2015...  là, nous allons suivre...
mais aussi des chevaux de manège qui doivent être remplacés soudainement, la nouvelle est tombée en décembre!
MIVIDO fait ce qu’il peut, mais MIVIDO ne peut pas faire de miracles. Nous serons obligés de refuser des admissions, car l’association est à la limite de ses capacités, voire un peu au-delà..

DÉCÈS
Chagrin: 
notre poney LOOKINO, rattrapé par l’usure de l’âge, a finalement dû être endormi le 9 décembre.
Ce n’est pas de son oeil opéré qu’il est parti, au contraire, l’intervention lui a valu 9 mois de bonne qualité de vie, sans douleur!  Non, LOOKY, qui avait officiellement 28 ans, mais dont l’état des dents, régulièrement contrôlées, pouvait bien faire penser à 4 ou 5 ans de plus, est parti d’une usure générale des tissus internes, ce qui a fini par détruire ses intestins. Une semaine environ avant son décès, il nous avait inquiétés par une diarrhée et un manque d’appétit. Un premier vétérinaire est venu, médicament donné, zéro résultat. Quelques jours plus tard, le 6, un autre vétérinaire est appelé, qui prend en compte le manque d’appétit et soupçonne des douleurs d’estomac ou des crampes.  Médicament bien ciblé, plus de maux d’estomac: LOOKY retrouve l’appétit et va au parc comme de rien - mais le 9 au matin, téléphone du garçon d’écurie: LOOKY ne se lève plus. L’examen vétérinaire a révélé une lésion de la paroi intestinale, dont les tissus montraient une extrême usure.  L’organisme de notre “super LOOKY” était au bout...
(Photo: LOOKY en novembre 2004...)

Il est parti au box, entouré, grignotant encore quelques brindilles. 17 ans et 10 mois de retraite.. On va avoir de la peine à s’en remettre...Salut, LOOKY!

Et de deux!  Bravo à notre bénévole Mahé, qui a réussi haut la main sa formation de Samaritain pour chevaux, quelques mois seulement après avoir décroché son Equigard Compact!
Et, cerise sur le gâteau, devinez quel cheval s’est prêté avec une bonne  grâce angélique aux nombreuses heures de travaux pratiques, exercices indispensables en vue de l’examen??
COOKIE, qui a laissé son agressivité envers les humains au vestiaire en quittant le manège!
Dans sa relation avec les autres chevaux, ce n’est pas encore gagné  pour COOKIE, mais elle est (re)devenue un amour pur et simple avec les gens, qu’elle ne supportait plus, les derniers temps, quand elle était encore de service comme jument d’école. Sans doute n’en pouvait-elle tout simplement plus de son travail et de la selle.

Quelques nouvelles:
JORIS, (25 ans et un cushing, malheureusement), nous a causé de sérieuses frayeurs courant octobre. Grave boiterie du postérieur droit (en fait, pire: il ne pouvait même pas poser) qui nous a même fait craindre une fissure. Hélas, impossible de trouver une radio mobile dans la région et transporter JOJO à Lyon, c’était impossible. Un traitement antibio a finalement eu raison d’une sorte de phlegmon, assez vilain. JORIS a fait preuve de courage, un vrai battant! Merci à l’équipe des 3 Allures et à son vétérinaire pour les soins, vigilants.

NOBODY est soigné actuellement (novembre) pour une uvéite à l’oeil gauche. Devenu plus sensible à la lumière avec l’âge, apparemment (il va sur ses 33 ans). Sinon, bonne forme et bon moral. Un grand monsieur.

Petite blessure ( frottement un peu violent, semble-t-il) à l’oeil pour CHAMANE, soignée immédiatement.

LUCKY LUKE, 26 ans, avait bien perdu de l’état au printemps, puis un peu repris à l’herbe. Le contrôle des dents a été sans appel: il n’en a plus - ou, plus précisément, elles sont tellement usées, au ras des gencives, qu’elles ne remplissent plus leur fonction de “broyage”! Nourriture à préparer donc en fonction du cas...

L’équipe des opérés à Berne (LOOKY, TOURMALINE, SIRIUS et AALISTA, voir un peu plus bas sur cette page) se porte bien! On espère qu’ils continueront sur cette bonne voie!

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:

 

La grande ROMINA, 23 ans, a quitté le manège des Chaux (Puidoux VD) le 17 octobre pour rejoindre MIVIDO et la pension des 3 Allures, à Serley. Jument de propriétaire, laissée aux bons soins de la direction du manège, ROMINA a longtemps travaillé comme jument d’école, puis l’heure est venue d’arrêter. Le manège, qui devait s’en séparer, mais n’avait pas trouvé de replacement adéquat pour cette belle grande jument, a pris contact avec l’association.  ROMINA a bénéficié d’une somme versée à l’association pour accompagner son départ. Un immense MERCI à tous ceux qui se préoccupent ainsi du sort de leurs chevaux en fin de carrière! Exemplaire.
Ci-contre, ROMINA, qui a quand même transpiré lors du transport, à son arrivée à Serley:

 

Les nouvelles sont très bonnes, la jument s’est vite adaptée à son nouvel environnement. Un amour...

 

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
Le 5 octobre, deux petits chevaux méritants ont quitté Muraz (VS) et rejoint les rangs de l’association. Après quelques jours de transit à Cottens (VD), JIMMY (âge estimé 20 ans) et APACHE (âge estimé 19 ans) sont arrivés à la Ferme des 3 Allures le 10. JIMMY et APACHE, deux petits Franches-Montagnes d’une extraordinaire gentillesse, ont travaillé pendant 12 années dans le cadre des programmes de thérapie du Centre de traitement des addictions, à la Villa Flora. Un travail très utile, mais psychologiquement astreignant pour des animaux aussi sensibles et réceptifs que les chevaux. Ils ont longtemps aidé les humains, ils méritent désormais une bonne et belle retraite. Bienvenue, JIMMY et APACHE!

  

JIMMY et APACHE, départ...

Ci.dessous, APACHE, 17 octobre

 

JIMMY, 17 octobre.

Samedi 27 septembre: GRACE, 20 ans, recueillie en 2011, a quitté Frontenaud et pris ses quartiers aux 3 Allures, à Serley, pas très loin...
Un changement dans l’organisation des groupes à la Résidence Equine du Verseau, répartis désormais par sexes, a séparé la paire GRACE-GITANO. GITANO a bien supporté, mais GRACE est devenue violente et a attaqué les deux autres juments! Roselyne a fait ce qu’il faut et a mis GRACE en régime box-parc (contre abri-parc précédemment) et seule au paddock. GRACE a pu occuper un box libéré in extremis, mais pas prévu pour elle à l’origine. Ainsi, conformément à la décision prise directement après l’incident au parc, la belle GRACE a quitté la Résidence pour une pension de la région avec laquelle nous travaillons étroitement et que vous, membres, amis et internautes, commencez à bien connaître.....

 

Déménagement parfaitement passé. C’est une GRACE absolument sereine qui est arrivée aux 3 Allures

 

KRONIAS, 32 ans, profite d’un beau début d’automne!.

 

25 septembre: visite à nos protégés du Franoz,
avec appareil photo cette fois.

 

 

 


 

Ambiance chaleureuse aux Portes Ouvertes de la Ferme des 3 Allures à Serley le 21 septembre! Une jolie occasion de faire connaître le travail de l’association. Une journée réussie, animations western, baptêmes poney, tours en calèche avec les deux sublimes comtoises de la maison: un grand merci aux organisateurs!

 

Magnifique ambiance et beau temps aux Portes Ouvertes/journée de soutien à Cottens VD le 7 septembre! Quelques photos prises au vol...

Tournée de 3 jours (12-13-14 juillet) pour rendre visite à une grande partie de nos protégés en pension en France.
Ci-dessous, au premier plan, le beau SAO, 8 ans. Inmontable à cause d’un problème de dos, il devait être euthanasié début 2013. Un concours de circonstances et le bon coeur d’une jeune femme qui a fait ce qu’il fallait et qui a pris contact avec nous lui ont sauvé la vie. La totale liberté de mouvement lui convient parfaitement, sa locomotion s’est globalement améliorée (quelque chose s’est modifié en bien au niveau du dos) et il semble avoir trouvé un mode de vie idéal pour lui à St Jean sur Reyssouze. Pas trace du moindre ennui et apparemment, ne pas être monté, il s’en fiche comme d’une guigne... en revanche, du contact avec l’homme, il n’en a jamais assez! Il vous suit partout et emmène les autres à sa suite.
SAO n’est pas parrainé.

 

Dans l’ensemble, ils vont bien et ce fut un plaisir de les revoir! VANILLE (24), à qui il manque clairement des kilos a de la peine à prendre du poids, malgré la nourriture abondante (et les dents contrôlées), mais son  moral est vraiment excellent et elle a la forme! LUCKY LUKE (26) a causé quelques soucis à Christine, qui veille sur ceux de Frangy-en-Bresse sans relâche, à cause d’un coup de fatigue et d’une perte d’état assez conséquente au printemps - et la sécheresse qui a sévi dans la région (Bresse Bourguignonne) n’a rien arrangé. Mais ça va mieux, il a un peu repris et il a bon moral. ET IL A PLU! !! Donc tout a reverdi... une chance pour les chevaux!
Un changement survenu dans l’organisation des groupes (groupement par sexe, désormais) a entraîné la séparation de GRACE et de GITANO à Frontenaud. Nous avons accepté de tenter l’expérience (sinon, que faire, il aurait fallu partir avec les deux et on n’y tenait pas) et cela fonctionne pour GITANO. Pas pour GRACE, qui a dû être séparée des deux autres juments. Actuellement en box/paddock jusqu’à son déménagement prévu fin septembre aux 3 Allures.
Sur les 37 équidés visités (Serley, Frontenaud, Frangy-en-Bresse, St-Jean sur Reyssouze, St-Etienne sur Reyssouze), beaucoup de très bonnes surprises, comme HUGO, le gris, (26/27ans env.) et COMANCHE, le bai capé, (27/28 ans env.) qui font vraiment plaisir à voir (St-Etienne sur Reyssouze).
HUGO et COMANCHE, recueillis en novembre 2013, ne sont pas parrainés.

 

 

 

 NOUVELLES PENSIONNAIRES:
2 juillet: une jument et une ponette du manège de la Pallanterie (GE), COOKIE, 18 ans et LILOU, 11 ans,ont été embarquées pour Cottens (VD): les deux, sur liste d’attente (merci à Antoinette Aellen pour sa patience), ne pouvaient plus continuer à travailler en manège.COOKIE est actuellement clairement hostile envers ses congénères, qui le lui rendent bien - on verra comment ça évoluera. Avec les humains, pour ce qu’on a vu, du moment qu’on ne la monte pas, évidemment, c’est un amour, d’une grande douceur et d’une grande gentillesse... Pour le moment, elle sera en contact avec les autres chevaux, mais dans un parc à elle, adjacent... LILOU, fatiguée malgré son âge peu avancé, petit problème de conformation en prime côté aplombs (malnutrition en tant que poulain?? Mystère), ayant souffert d’une fourbure à un postérieur, ne pouvait tout simplement plus du tout assurer son job envers les petits cavaliers en herbe du manège. C’est une LILOU vraiment en petite forme que nous avons embarquée, là encore, merci au manège d’avoir accepté de la garder jusqu’à ce que MIVIDO, qui fait au mieux avec ses petits moyens et ses possibilités, la récupère.
Bientôt des nouvelles et des photos...


24 juin: visite à nos retraités aux 3 Allures... que du bonheur! (
Photos)
Ci-dessous: SABLE BLANC (24 ans), méconnaissable... et pourtant c’est bien lui! La tonte lui a fait le plus grand bien, apparemment la mise à la retraite aussi (voir plus bas: “NOUVEAU PENSIONNAIRE, 26 mars”)

 

Notre vieux van rappatrié à Cottens. INCROYABLE: il a passé sans encombre la sévère visite technique périodique du 20 juin!. Lors de la visite précédente, il n’avait pas passé la première fois et nous avons dû faire changer une partie du sol. Au contrôle numéro 2, tout était cependant parfaitement en ordre, une fois le sol consolidé. Lors de cette visite du 20 juin 2014, tout est ok!!!... Juste ne pas serrer le frein à main qui “grippe”. Ce van a 17 ans de route! S’il n’avait pas passé la visite, nous aurions été bien embarrassés pour en financer un nouveau ...  Alors YOUPIII !!!

 

 NOUVEAU PENSIONNAIRE:
21 juin: PICSOUS, (avec un S), 28 ans, arrive à Cottens (VD) en provenance de Plan-les.Ouates (GE). Ce super gentil poney en fin de carrière, replacé déjà à deux reprises par son poney-club, soucieux de lui dénicher une retraite auprès de particuliers, est finalement revenu deux fois à la case départ...  bienvenue donc à PICSOUS pour une retraitre et un accueil définitif dans le cadre de MIVIDO!

20 juin: SIRIUS (23 ans) retourne au parc après sept semaines de box/petites sorties en main... (Opéré d’une tumeur cancéreuse qui a nécessité une ablation et reconstruction de la zone uro-génitale). Evidemment, il a fait le fou, comme à son habitude, mais pas de dégâts majeurs à déplorer pour l’instant. Les sécrétions résiduelles de la plaie avaient complètement cessé - elles sont réapparues, mais très faiblement, avec les galops pas sages de Monsieur, qui ont fait “bouger” toute la partie concernée... Mais le laisser plus longtemps au box devenait mission impossible.
AALISTA quant à elle, opérée en urgence le 4 mai (étranglement de l’intestion par un lipome à filament), est progressivement  sortie dans un petit parc, elle va bien, perdu un peu de poids mais rien d’affolant, le moral est excellent... et surtout, tout fonctionne !!! Elle revient de loin, notre AALISTA (photos bientôt)
Ci-dessous, SIRIUS retrouve son parc et sa CLOCHETTE...

 

 

DÉCÈS
Notre grand GENTLEMAN, 26 ans, a été endormi sereinement le 11 juin. Son boulet postérieur gauche, déformé par l’arthrose, qu’aucun médicament ne soulageait plus assez, lui rendait désormais l’existence trop pénible. L’appétit était encore là, il allait au parc, cherchait le contact, réagissait à tout, car GENTLEMAN était du genre à prendre sur lui et à continuer. Volontaire, pas du genre à “lâcher”!  Mais nous avons constaté ce que ça lui coûtait, il ne pouvait plus trotter, ni galoper - il était clairement handicapé par cette pathologie. Alors, tout en le soulageant par des anti-inflammatoires jusqu’au bout pour qu’il soit le mieux possible, décision a été prise de lui dire au-revoir.
Il s’est endormi vers les 11h, après avoir encore passé quelques belles heures très matinales au parc.
Un cheval exceptionnel nous manque, qui a énormément donné tout au long de sa carrière. Nous sommes heureux d’avoir pu lui ménager six années de retraite, dont il a profité!  Son caractère s’était incoyablement modifié tout au long de ces années  (perte d’agressivité envers les gens - il était connu pour s’en prendre à ses cavaliers venant le préparer pour le cours, au manège - et au début se sa retraite, il était encore soupçonneux) ...
GENTLEMAN LIKE, dit “KIKI”, à l’écurie, juin 2014, quelques jours avant son départ.

Le 18 mai, SIRIUS et AALISTA sont rentrés de la clinique équine (Tierspital/BE). SIRIUS est monté comme un pro dans le van, sans problème, d’un trait, pas AALISTA, qui déteste embarquer (anciens mauvais souvenirs, à l’évidence)...
Suite , nouvelles du 25 mai: l’évolution semble aller dans le bon sens. AALISTA devra garder le box encore plusieurs semaines, avec de petites sorties quotidiennes, au moins deux fois par jour, à la main et au pas. SIRIUS devra également garder le box jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune sécrétion de liquide (gouttes) venant de la plaie (courant en post opératoire, sourtout après une intervention aussi lourde). Sinon, il fait preuve d’un moral d’enfer, promené quotidiennement de courts moments à la main - et dans son cas, il faut bien sécuriser le périmètre, car c’est une vraie petite bombe qui ne demanderait qu’à foncer au parc... chaque jour un peu plus.
Si AALISTA a perdu du poids - elle n’a pas pu manger pendant plusieurs jours après l’intervention, elle était sous perfusion, puis a dû recommencer à s’alimenter tout progressivement - SIRIUS, lui, n’a pas perdu un gramme!. AALISTA a de nouveau un moral au top, plus rien à voir avec sa tristesse lors de notre toute première visite à la clinique. Commence à en avoir clairement marre du box, mais il faut ce qu’il faut si on veut qu’elle guérisse.

Juste pour le plaisir... FIDJI, 21, licol beige et SAGA, 25, licol bleu (photos 14 mai)

Une bonne nouvelle qui fait du bien dans cette série difficile, Mahé, notre bénévole, a réussi son Equigarde Compact! Trac oblige (celui qui fait que vous ne savez même plus votre prénom) le premier oral a été manqué de peu, mais le deuxième réussi haut la main!
Même si nous ne disposons pas de notre propre centre, géré intégralement par nous, (à notre immense désespoir), nous avons beaucoup de chevaux dont nous nous occupons directement, dont nous gérons l’alimentation et les soins de A à Z, avec, en prime, la difficulté à surmonter au quotidien de ne pas être chez soi! De quoi, en somme, en apprendre un bout...
Les progrès de Mahé depuis son arrivée dans le cadre de l’association en été 2013, sans connaissances ni pratique en matière de chevaux, ont été juste spectaculaires.
BRAVO et reBRAVO!
L’attestation de stage sera donc signée conjointement par MIVIDO et par l’agriculteur propriétaire des lieux, qui ne s’occupe pas personnellement de nos chevaux en pension à la ferme, mais qui est responsable des infrastructures, qui lui appartiennent, et de l’approvisionnement en fourrage (paille/foin).

Inquiétudes pour notre grand GENTLEMAN, 26 ans, rattrapé par l’usure de ses articulations. Des formes, des molettes ahurissantes, des calcifications, des boiteries intermittentes, une corne du coup qui casse plus vite que la moyenne, à cause de ses aplombs plus très droits, donc du poids inégalement réparti sur le sabot, rien de cela ne l’a empêché jusqu’à présent de profiter de sa retraite, de marcher, trotter, galoper, de passer ses journées au parc avec Aalista et Don Juan, dont il est le patron bienveillant.
Mais là, l’état de son boulet postérieur gauche est devenu problématique et il a perdu du poids. Se couche beaucoup au box...
Examen vétérinaire, Equipalazone pour voir si ça le soulage, mais dans le cas contraire, il faudra se résoudre à le laisser partir. Pas question de laisser ce magnifique cheval qui a beaucoup (voire trop) donné finir misérablement, incapable de trotter. Ce n’est pas du tout dans notre conception des choses. Soigner tant qu’on peut, OUI, mais s’acharner sans aucun résultat et laisser le cheval se dégrader et souffrir, ça NON et mille fois non! Un cheval doit pouvoir vivre une vie de cheval, une vie de cheval d’une qualité décente.

Vendredi 9 mai, SIRIUS a été ramené de Berne. À surveiller de près, traitement et soins à continuer. Interdiction de galoper, dur pour lui. Si tout se passe bien, dans 15 jours à 3 semaines, il pourra retourner librement au parc.
Il nous a étonné par sa dsicipline à Berne! Dans son environnement habituel, il embarque régulièrement le garçon d’écurie. Mais c’est vrai, environnement tout différent - et fatigue dûe à une opération lourde ayant duré plusieurs heures.
L’état général de SIRIUS est vraiment bon. Alors on espère qu’il n’y aura pas de complications. On va tout faire pour, en tout cas, malgré des infrastructures assez sommaires à disposition (nous sommes en pension dans une ferme, pas chez nous...).
Suite: Retour en clinique le 12 pour contrôle d’un saignement et température (dimanche), apparemment rien de grave, juste une petite poche de sang avec des caillots qui s’est formée suite à l’opération. Vidée, désinfectée, retour du poney dans quelques jours.

Les mauvaises séries, périodes invraisemblablement difficiles, il en existe dans la vie, ce n’est pas une nouvelle de première fraîcheur, et MIVIDO est pile en train d’en vivre une! Dimanche 4 mai, on nous appelle pour nous dire qu’AALISTA fait une colique. Aucun de nos vétérinaires n’est disponible - tout le monde de piquet aux divers concours qui émaillent la saison - ou alors trop loin en tournée pour une telle urgence. Silvia Pujol (en fonction dans un concours aussi) nous recommande un jeune vétérinaire, vraiment excellent, qui trouve la jument souffrant horriblement, se jetant par terre et contre les parois. Une colique pas classique, ne réagissant pas correctement au traitement, quelque chose d’autre probablement.Soit on part direct à Berne, soit elle meurt sur place. Mahé, notre principale bénévole, montée en catastrophe dès l’annonce de la supposée colique, part pour la clinique équine avec une AALISTA chargée tant bien que mal, une fois son rythme cardiaque stabilisé, pendant que nous prenons le même chemin depuis Genève. Examen, diagnostic, pas une colique du tout, mais une strangulation de l’intestin par enroulement d’un lipome autour de celui-ci!  On décide d’opérer et mauvaise surprise à l’ouverture de l’abdomen, l’intestin se trouve aussi étranglé à un deuxième endroit. Téléphone depuis la salle d’opération, décision à prendre en quelques secondes: on tente de la sauver ou pas? Pas de nécrose, jument en bon état général, pas “au bout” du tout: on y va!
AALISTA a bien supporté l’opération, mais il y a deux grosses complications possibles: le reflux de liquide dans l’estomac à cause de l’inertie complète d’un bout d’intestin ( durant 4 jours elle en a eu, puis elle n’en a plus eu, ça s’est remis à fonctionner) et le risque d’adhérences dans l’intestin opéré (il a fallu enlever un mètre selon les premières communications orales, 60 cm selon le rapport écrit, bref, un bout assez important quand même, en fait le bout d’intestin complètement abîmé situé entre les deux endroits étranglés). Pour ce risque là, ça ne se verra pas avant quelques jours, une moyenne de dix après l’opération. Alors ce n’est pas encore gagné... on espère, on espère...

Un peu de retard dans la mise à jour du site... beaucoup de choses à régler, des fonds à trouver, des pansages et autres soins courants à faire...
En résumé: deux adorables poneys de club en fin de carrière ont rejoint MIVIDO le 25 avril et SIRIUS est à la clinique équine universitaire de Berne depuis le mercredi 30 avril pour son sérieux problème de tumeur cancéreuse. Examen mercredi: tumeur identifiée comme carcinome squameux, mais état normal des noeuds lymphatiques, pas de métastases plus haut, opération raisonnablement envisageable vu le bon état général du poney. Opération bien passée (jeudi), maintenant, il reste les risques de complications post opératoires. SIRIUS, qu’on avait pensé devoir faire endormir il y a 6 mois (forte fièvre, fatigue, démarche bizarre de l’arrière-main - diagnostic: tumeur cancéreuse avec infection sur le pénis), ne l’avait pas entendu de cette oreille et ne s’était pas laissé euthanasier (il a foutu le camp...) Le pronostic des vérétinaires avait été qu’une fois que le cocktail de médicaments déstiné à le soulager et lui offrir une bonne nuit avant l’euthanasie prévue pour le lendemain matin cesserait de faire son effet (c’était l’affaire de quelques heures) le poney serait de nouveau mal et qu’on l’endormirait à ce moment là. C’était il y a plus de 6 mois... et il n’a plus été mal! L’état de son membre a continué à se dégrader,  mais son état général restait incroyablement bon! Donc oui, il y a des risques liés à cette opération lourde (ablation de toute la partie atteinte), un risque de récidive du cancer (ou pas, personne n’en sait rien), mais des chances aussi.
Nouvelles plus détaillées bientôt... inutile, je pense, de vous dire quelle angoisse nous vivons, mais SIRIUS est entre de bonnes mains... quoi qu’il arrive.
Mème si SIRIUS devait nous quitter, on aura au moins essayé.

 NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
25 avril: BANJO, le bai (né en 1989) et VIVALDI (né en 1987), l’alezan clair, deux poneys en fin de carrière, quittent le Pony club Mottier, qui ne pouvait plus garder ses deux bons vieux serviteurs, nés au club, et sont accueillis par MIVIDO. Départ pour Cottens VD. On verra si c’est en transit ou définitif.. Nous collaborons également avec de très bonnes pensions en France....

 

 NOUVEAU PENSIONNAIRE:
Nos listes d’admission ont été drastiquement limitées pour 2014! (Motif: faute de moyens...)
Le 26 mars, SABLE BLANC, 24 ans, a donc bénéficié de la carte “Joker” qu’on avait laissée libre pour un cas qui nous “parlerait” particulièrement. SABLE BLANC, qui a donné tout ce qu’il a pu pendant 18 années de travail comme cheval de manège dans un centre équestre sur France, est justement un tel cas. Le genre de chevaux qui sont abattus en fin de carrière s’ils n’ont pas la chance d’être recueillis dans de bonnes conditions (BONNES conditions, on insiste, sinon c’est l’enfer et non une récompense qui attend le cheval...) pour pouvoir profiter de la vie sans devoir encore “donner”.
Que sa retraite soit longue ou courte, quand l’oeil de SABLE BLANC s’est éclairé d’une jolie lumière en allant au paddock le lendemain de son arrivée aux 3 Allures, on s’est dit que c’était déjà une victoire!
Merci à Anne Elodie et Romain d’être allés le chercher et merci à son centre équestre d’avoir eu confiance en nous et de nous l’avoir cédé.
SABLE BLANC est allé au bout de son service. Plus, il ne pouvait pas.
Quelques mots de ses anciens propriétaires, soulagés en fin de compte d’avoir pu lui éviter le couteau, à lui, même s’ils n’ont pu et ne peuvent l’éviter à tous leurs “fin de carrière”, faute d’alternative et faute de moyens pour les garder “à perte”. Une goutte dans l’océan, peut-être... mais multiplions-les autant que nous pourrons!
Sable blanc est né en 1990,  le 25 avril
Il est de race Pur sang anglais 
Son parcours est simple, on l'a acheté à un particulier, il y a environ 18 ans et depuis il fait du club, avec aucun vice, jamais il a donné un coup de cul, jamais il a botté, jamais il a mordu.
Il a supporté sur son dos beaucoup de monde, et pas toujours des bien doués, car trop gentil”
.

Quelques mots simples pour résumer le parcours d’une vie, la vie d’innombrables chevaux à qui beaucoup doivent leurs joies équestres, qui supportent beaucoup de maladresses, qui donnent ce qu’ils peuvent, puis qui, bien souvent, sont simplement éliminés quand ils ne peuvent plus continuer - et dont le sort émeut bien peu de gens.


Ci-dessus, SABLE BLANC, arrivé en fin de carrière, dans son club. Photo prise par les propriétaires du centre équestre, que nous remercions de leur collaboration.
Il est peut-être utile de rappeler ici que si un propriétaire ne veut rien savoir, s’il veut utiliser son cheval jusqu’au bout, puis le faire abattre, il est parfaitement dans son droit. Le droit est ainsi fait... Notre seule arme, notre seul outil, dans le travail qui est le nôtre, est de chercher à convaincre . Mais certains ne seront jamais convaincus...
Alors oui, merci aux anciens propriétaires de SABLE BLANC, qui étaient sensibles à son sort!
Ci-dessous, le 27 mars, premières foulées aux 3 Allures, à Serley. Photos, Anne Elodie:
.
 

 
LE GENTIL SABLE BLANC cherche PARRAINS/ MARRAINES, un peu de SOUTIEN, même ponctuel!
Nous avons besoin de vous! L’entretien, les soins, l’hébergement d’un cheval, tout ça a un coût.
Vous vous scandalisez que les bons chevaux finissent à l’abattoir? Alors soutenez MIVIDO!

26 mars: pansements enlevés - fils enlevés pour TOURMALINE, tout se présente bien!
Ni LOOKY, ni TOURMALINE ne voient plus mal qu’avant, contrairement à ce que pourraient croire des personnes mal informées - les globes oculaires retirés étaient des yeux devenus complètement aveugles. Désormais, fini l’inconfort: plus d’inflammation, plus d’infection, PLUS DE DOULEUR, même ponctuelle - tout bénéfice pour les deux poneys!
Confirmation de notre spécialiste ophtalmo: c’était réellement la meilleure chose à faire.
Il est évident qu’une fois que le poil aura repoussé là où il a fallu raser pour l’opération, ce sera moins frappant... encore un peu de patience! Photos ci-dessous, fin mars:

TOURMALINE et LILIPOP:
 

et LOOKY:
 

                                                                         ********
Nouvelles: retour de Berne dimanche 16 mars. Depuis, tout se déroule bien! TOURMALINE mange avec appétit, boit bien, ne montre plus de signes de fatigue. Le bandage et les pansements ont été changés mercredi, on croise les doigts, tout est joli, pas d’infection. Il faudra changer le tout encore une fois. TOURMALINE a des fils qu’il faudra faire retirer le 26 mars, pas LOOKY, il n’était pas nécessaire de coudre avec le même type de fil, chez, lui, la suture est résorbable..


TOURMALINE est aveugle depuis des années, rien n’a été modifié dans son quotidien...


LOOKY...

Mercredi 12 mars, LOOKY, environ 28 ans,  et TOURMALINE, 29 ans, ont été amenés à la clinique équine de Berne. Oeil gauche (devenu aveugle) enlevé pour LOOKY: il était atteint d’un fort glaucome auquel s’était ajoutée une lésion de la cornée dont aucun traitement n’avait pu venir à bout! C’était devenu impératif, l’inconfort, la douleur, étaient bien présents.
Concernant TOURMALINE, complètement aveugle depuis des années (uvéite congénitale), après examen et concertation entre le chirurgien et l’ophtalmologiste traitant, il a finalement été décidé de retirer les deux globes oculaires. La douleur et la gêne causées par des inflammations ponctuelles, tout comme les infections causées par le rapetissement des globes, phénomènes qui constituent l’évolution normale de la maladie, seront donc supprimés. Pour TOURMALINE, quand même fatiguée par l’intervention, cette énucléation ne change rien quant à son mode de vie: elle ne voit strictement plus rien depuis des années.
Cette ponette en a bluffé plus d’un au fil des ans: elle se débrouille tellement bien malgré sa cécité que beaucoup voulaient croire qu’elle y voyait encore au moins un peu d’un oeil. L’examen approfondi a confirmé ce qu’on savait déjà: elle ne voyait rien du tout. La présence de LILIPOP, sa “canne blanche” au parc, et ses autres sens lui permettent de mener une vie d’une qualité tout à fait satisfaisante.
Notre seul grand souci est la fatigue que cette intervention quand même lourde (un oeil, ça va, mais deux d’un coup...) lui a causée. On croise les doigts.
À noter qu’à part son problème aux yeux, TOURMALINE est en parfaite santé. Il ne s’agit en aucun cas d’un quelconque acharnement thérapeutique, mais d’une simple ablation “mécanique” destinée à supprimer l’inconfort, le risque réel d’infection et la douleur, ponctuellement toujours possible. En tout cas, la décision n’a pas été prise à la légère, loin s’en faut..
Dimanche 16 mars dans l’après-midi, les deux poneys réintégraient leur environnement de Cottens.
Nous vous donnerons des nouvelles...

Bonne nouvelle: RITA semble avoir déjà repris un peu de poids. La petite jument est pleine de vie!
ANTARES va mieux, elle galope, mais vivement les beaux jours pour qu’elle puisse réintégrer la vie en abri/parc avec JORIS, UMARA et CHAMANE! Le groupe de 4 est en box/paddock à la mauvaise saison -  mais en abri/parc 24h sur 24 dès que le temps et les terrains le pemettent.
Nous devrons faire opérer LOOKY et aussi TOURMALINE. Le verdict est clair: retirer l’oeil atteint est impératif, le gauche chez LOOKY et le droit chez TOURMALINE. Les deux pour des causes complètement différentes: glaucome avancé et cornée abîmée (irrécupérable) pour LOOKY et globe oculaire complètement ratatiné (uvéite, cecité dûe a une prédisposition génétique) pour TOURMALINE, dont l’autre oeil, aveugle aussi, a moins rapetissé, heureusement. Ce globe devenu tout petit favorise les infections, tout rentre dans l’oeil, et vous pouvez nettoyer, nettoyer, ça ne suffit plus... “TOUTOUNE” n’est pas la seule aveugle de sa lignée. Elle s’est très bien adaptée à sa nouvelle vie.
Maintenant, nous devrons trouver de quoi financer l’opération, c’est urgent!

MERCI à Suzanne SCHAUB pour le généreux don d’une série de t shirts neufs à manches courtes et manches longues pour enfant, que nous ferons imprimer er que nous vendrons à la boutique, et MERCI à Patricia VAGNIERES d’avoir pensé à MIVIDO pour son matériel équestre, d’occasion mais de qualité, qui nous sera en partie directement utile pour nos chevaux et pour le reste, très utile lors d’une braderie de matériel destinée aux cavaliers, dont les bénéfices soutiendront nos chevaux!
MIVIDO manque cruellement de liquidités en ce moment et les soins vétérinaires, frais de pension, de maréchalerie, de nourriture ( on va arrêter la liste là...) ne sont pas donnés: l’association doit régler ses factures...

Février...Série de soucis vétérinaires.: grosse  cise d’arthrose dans le boulet pour GENTLEMAN, problèmes respiratoires (on va bientôt voir si le traitement fonctionne) pour CIRCUS, glaucome de LOOKINO auquel s’est ajoutée une lésion à la cornée que les traitements multiquotidiens n’ont pas pu guérir (il faudra lui retirer l’oeil gauche, cet oeil est devenu de surcroît progressivement aveugle) heureusement, le poney garde l’appétit et un très bon moral, l’oeil droit de TOURMALINE (ponette complètement aveugle depuis des années) qui s’est encore rapetissé, favorisant l’entrée de toutes sortes de “saletés”, là aussi, verdict bientôt.... ANTARES, arrivée chez MIVIDO à cause d’un problème cardiaque en 2010 vient de refaire un malaise... et JACK qui s’est blessé à la joue, il a fallu recoudre...
Les ( nombreux) autres ne vont actuellement pas mal du tout! Mais quand même, série noire côté santé. Il y a des périodes comme ça, assez rares, heureusement, qu’on aimerait ne pas traverser!
OLANDIA, qui nous a fait 2 piro quasi à la suite il y a quelques temps (immunité faible...), va pour le moment très bien... on croise les doigts.
Nous vous donnerons des nouvelles...

DÉCÈS
Notre petite KAMA s’est éteinte dans la nuit du 10 au 11 février, à 34 ans. Elle a été retrouvée au box comme si elle dormait, paisible. Un beau départ, mais pour ceux qui restent, dur... Attention multipliée autour de BISOU, son inséparabée copain, âgé de 32 ans... Nous espérons qu’il surmontera l’épreuve.
Comme chaque année depuis un cetain temps, KAMA faisait une crise de fourbure, puis un abcès. Puis les choses rentraient dans l’ordre. La majeure partie de l’année, elle était bien.
Une forte personnalité, cette belle shetland noiraude, futée, volontaire, expressive... et tellement gentille.
Elle savait comment s’y prendre pour attendrir les gens et obtenir une friandise... on met le nez sur le bord du box et on vous guigne en coin. Imparable... une grande connaissance des humains, qui n’y résistaient généralement pas!
KAMA allait devant, sans être tenue, du box au parc et du parc au box, et le parc, à Cottens, ne jouxtait pas sa petite écurie.: BISOU, moins discipliné, était tenu en longe..
On n’arrive pas à s’y faire. KAMA nous manque terriblement.

 Merci au Jardin Robinson du Lignon, merci tout particulièrement aux enfants, qui ont confectionné divers objets dans le but d’organiser un marché de Noël au centre commercial du quartier - marché qui a remporté un joli succès. Oui, merci, parce qu’il a été décidé par le Jardin Robinson du Lignon, en accord avec les enfants, de faire don d’une partie de ce bénéfice à MIVIDO.
Il y a vraiment des gestes qui touchent et qui donnent espoir, particulièrement en ces temps si durs.

 NOUVEAU PENSIONNAIRE (JAKADI) et déménagement (RITA), jeudi 23 janvier:

J
AKADI d’AVEN, 16 ans, cheval de manège (Onex GE), a dû arrêter de travailler. Ce n’était pas planifié - mais imparable. Il ne pouvait plus travailler sans être sous médicament. (Articulation du pied arthrosée; boiterie). Décision a donc été prise par son manège de faire appel à MIVIDO, pour qu’il puisse bénéficier d’une retraite méritée. Sans travail ou mouvement contraint, le problème est tout à fait gérable pour le cheval, l’essentiel des douleurs restant causé par des mouvements et figures imposés, un poids sur le dos - ou encore des maladresses toujours possibles du cavalier. Par contre, rien de tel que le mouvement, mais en liberté, en compagnie choisie et géré par le cheval lui-même pour arranger bien des soucis.Nous lui avons trouvé une excellente place aux 3 Allures. RITA, la petite jument espagnole toute frêle, maigre et déformée après avoir porté et mis au monde 17 poulains (voir page “2013”, 8 décembre), l’a accompagné dans ce voyage et a pris ses quartiers au même endroit.

JAKADI et RITA sont à la recherche de parrains et/ou marraines pour aider l’association à financer leur retraite et venir, si le coeur leur en dit, leur rendre visite!

Photo: Anne Elodie
 

Début janvier: les demandes arrivent... 4 chevaux de manège sur liste d’attente...
Suite: nous n’accueillerons malheureusement en fin de compte qu’un seul cheval pour l’instant (un cheval en fin de carrière du manège d’Onex GE). Nous courons après les dons et les parrainages afin de subvenir à ses besoins...
Nous avons experimenté lors du dernier trimestre de l’an dernier à quel point les chevaux que nous recueillons sont facilement lâchés/oubliés, ce qui se traduit directement par une baisse du soutien financier. Nous devons donc lucidement tenir compte de ce phénomène et de ce fait renoncer à recueillir plusieurs chevaux, ceci pour une période indéterminée, afin de pouvoir faire face aux frais de pension, nourriture, maréchalerie, soins vétérinaires des chevaux déjà recueillis!

Un changement abrupt dans le mode de réglement exigé récemment par notre fournisseur de nourriture sur Suisse a de surcroît bouleversé nos échéances de paiement, qui fonctionnaient selon un mode établi depuis plusieurs années et qui était adapté à l’association, qui a toujours honoré ses engagements.
Nous tenterons de combiner, si nous ne trouvons pas d’arrangement, certains aliments indispensables provenant de cette gamme de grande qualité avec des aliments moins chers.
Nous continuerons à nous mettre en 4 pour nos protégés, qui ne seraient plus là sans l’association!
 

Début janvier 2014: BONNE ANNÉE à tous!

Une pensée particulière et nos remerciements chaleureux à ceux qui soutiennent l’association, ceux qui ne nous laissent pas tomber.
En 2013, MIVIDO a recuelli 20 équidés et compte, au 1er janvier 2014, 76 protégés, dont un directement logé chez sa marraine, qui l’assume entièrement, mais ce cas reste une exception. Les autres sont tous en pension, car nous ne disposons, à notre grand regret, d’aucun centre géré par nos soins. Vous le savez, beaucoup d’associations pratiquent le replacement en famille. MIVIDO a clairement conscience qu’un nombre important de chevaux, surtout âgés ou non montables, n’a aucune chance de trouver une place adéquate de cette manière, tout simplement parce qu’il n’y en a pas assez, et a donc volontairement choisi une autre politique. Aucun de nos protégés n’est monté, ni replacé, mais ceci ne veut pas dire qu’ils sont laissés au fond d’un parc: le lien avec l’homme reste constant. Certaines de ces pensions sont devenues des partenaires fiables, partageant le même idéal que le nôtre: le respect, l’amour des chevaux, de ceux “qui ne servent plus à rien”, mais qui ont passé leur vie au contact de l’homme - et à son service!
L’association doit assurer les charges inhérentes à son action et sans votre soutien, membres et donateurs, marraines et parrains, sans le soutien vital de certaines Fondations genevoises, ce serait mission impossible...
C’est déjà mission difficile, épuisante, mais nous nous battrons pour continuer, pour que MIVIDO perdure - et surtout, se développe, pour que MIVIDO trouve enfin, après des années d’errance, de lutte pied à pied pour obtenir de meilleures conditions pour ses protégés,
un havre où se poser et installer son centre romand!

L’association ne compte qu’environ 400 membres, sympathisants et donateurs occasionnels: un nombre ridiculement bas en regard du travail effectué - mais 2014 peut tout changer...
En 2014, MIVIDO aura 20 ans.
En 2014, MIVIDO aura besoin de vous!
Vous POUVEZ nous aider en rejoignant MIVIDO!

Très cordialement, avec confiance en l’avenir,
Irène Kodl, Présidente

Il y des gestes qui vous remontent vraiment le moral... un immense MERCI au meilleur spécialiste en dentisterie équine pour avoir bloqué, malgré un emploi du temps surchargé, deux journées fin décembre pour nos protégés de Cottens et de Montricher et d’avoir soutenu, en tant que vétérinaire, l’association de manière exceptionnelle!

Fin décembre 2013 en résumé (lien vers l’année 2013)
COMANCHE et HUGO ont quitté Cottens VD, où ils n’étaient qu’en transit, et rejoint leur nouvelle pension, à St Etienne sur Reyssouze, en Bresse. LORD B a quitté Bois de Gand après le
décès de notre grand TONNERRE , qui était également pensionnaire là-bas, et le départ de la famille Ayer, qui a vendu son domaine pour déménager dans le Gard, réalisant ainsi un vieux rêve. LORD a rejoint la Ferme des 3 Allures.

Fin décembre... il y en a qui ont le moral!

 

 

 

 De gauche à droite: CHAMANE, ANTARES, JORIS et UMARA, aux 3 Allures... (Photos Anne Elodie)

 lien vers 2012 et 2013

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O

 

 

 

 

A
S
S
O
C
I
A
T
I
O
N
 

M
I
V
I
D
O