C A L E N D R I E R
manifestations, stands, Assemblées
photos
(cliquer)

2015

 lien vers 2016

 

2015

DÉCÈS:
Année noire, loi des séries... nous finissons 2015 avec un chagrin supplémentaire: notre RITA, 23 ans, a éré endormie le 28 décembre, après avoir vécu deux années superbes dans le cadre de l’association. Une petite colique, soignée tout se suite, mais qui n’a pas passé... Usure probable des forces vitales de la frêle petite jument, qui aurait raccourci son chemin, elle qui avait donné naissance à 17 poulains au cours de sa vie.
Jamais malade en deux ans, RITA avait repris un aspect magnifique - et avait perdu de sa timidité.
Adieu jolie RITA!


 RITA en décembre 2013                                               RITA en juin 2014. Même en hiver, RITA n’a plus jamais remaigri.

Voilà qui redonne du courage, après cette année difficile:les nouvelles de JESSIE (voir plus bas sur la page) sont bonnes et il reprend de l’état. Nous nous ferons un plaisir de publier prochainement quelques photos.

DÉCÈS:
2015, une année où il aura fallu se résoudre à dire adieu à un certain nombre de nos protégés.
C’est toujours dur, on ne s’y habitue jamais.
Le 1er décembre. c’est JORIS qui nous a quittés, victime d’une flambée de mélanomes, dont certains si mal placés qu’il ralentissaient dangereusement le transit. Alors on a préféré dire adieu à JORIS avant qu’il ne soit vraiment mal et qu’il ne souffre. Un joyeux poney, vif, gentil, nous a quittés trop jeune, à 26 ans. On ne sait que peu de choses de son parcours de vie. Il semble avoir mal commencé dans la vie, puis a été racheté par le petit manège de Gimel, qui a travaillé avec succès à le remettre en confiance. Une fois sa carrière de poney de manège terminée, MIVIDO l’a accueilli (mars 2012) pour qu’il puisse vivre encore quelques belles années, bien méritées. Le manège, qui depuis a fermé ses portes, ne pouvait pas assumer le coût de sa retraite, ni le garder sur place. Et JORIS en a profité, de ces quelques années!  Merci à ceux qui l’ont parrainé: une courte mais belle retraite, un groupe dans lequel il se sentait bien (UMARA, CHAMANE, ANTARES), et aussi Anne-Elodie et Romain aux 3 Allures, qui ont compris son caractère comme personne - et qui ont pris soin de ses spectaculaires sarcoïdes, contre lesquels on ne pouvait rien, mais qu’on pouvait protéger des irritations et des mouches grâce à un spray désinfectant et calmant, qui donnait à JORIS l’air d’être décoré de pompons bleus...
Inoubliable JORIS! Vif jusqu’au bout. Ade!

 

DÉCÈS:
 

Notre petit EDISON, 27 ans, ancien poney de manège recueilli par MIVIDO en 2006, a été endormi le 9 novembre. Sa fourbure a connu un deuxième épisode, de nouvelles radios ont été faites - et il a fallu constater que la phalange avait encore basculé aux deux antérieurs, se rapprochant dangereusement de la sole. Une troisième bascule aurait entraîné des conséquences trop graves et trop douloureuses. Nous avons dû nous résoudre, pour son bien, à dire adieu à notre formidable EDISON, qui a été parrainé par la Ligue Vaudoise pour la Défense des Animaux et contre la vivisection durant des années. Tristesse pour nous, et coup très dur pour UNTEL, son compagnon d’élection de longue date, à qui la ponette CLOCHETTE tient désormais compagnie.
EDISON a vécu 9 années et demi de retraite en très bonne forme! On ne s’attendait vraiment pas à le perdre, il ne faisait pas du tout son âge et gardait une allure de jeunesse éternelle...
Dur, très dur.

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:
OSIRIS, 22 ans, qui a travaillé durant des années comme cheval de manège sur Vaud, rejoint MIVIDO le 30 octobre et prend ses quartiers à St-Jean sur Reyssouze. Le club ne pouvait plus le garder. Photos bientôt.

18 octobre: instants de gaîté pour NOBODY, 33 ans... Lui qui nous avait inquiétés ce printemps, mue difficile, fatigue, perte de poids, a étonné tout le monde. Une fois la mue passée, il est “reparti pour un tour”, a repris du pep et du poids, même s’il reste encore un peu mince à notre goût.  Mais NOBODY W, après une vie de cheval de concours, puis de cheval de manège, tout en continuant à participer à divers concours, arrivé chez MIVIDO en 2004 grâce à un incroyable concours... de circonstances, cette fois, car il devait être abattu à 22 ans, comme c’est le sort de tant de chevaux devenus “inutiles”, peut, à son grand âge, quitter ce monde un jour ou l’autre...  alors savourons avec lui ces jolis moments, chaque fois qu’il y en aura!
Et nous espérons qu’il y en aura encore beaucoup d’autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Octobre toujours: soins pour EDISON, 27 ans, en plein épisode de foubure - lui qui n’en a jamais fait... Nous donnerons des nouvelles.Et on continue les soins pour UNTEL, 29 ans, qui nous avait causé de sérieux soucis au printemps, fatigue, perte de poids - et on vous laisse imaginer le jour où le poney est tombé... en syncope!!

Examiné par l’un de nos vétérinaires, prise de sang, dents faites, c’était d’ailleurs environ le moment de les faire, mais la raison de l’état du poney n’était au final pas du tout là: soupçon, en revanche, selon le bilan sanguin, d’un début de lymphome. Indolore tant qu’aucun endroit sensible n’est touché; ça expliquerait la fatigue, le manque d’appétit etc...
Donc, traitement au Prednisolon, selon un protocole bien établi, pour supprimer toute inflammation dans les zones problématiques. UNTEL a retrouvé l’appétit et une belle énergie. Bien sûr, la maladie ne sera pas éradiquée avec ce traitement, mais la qualité de vie sera considérablement améliorée jusqu’au moment, qu’on espère lointain, où il faudra dire adieu à UNTEL. Oui, qualité de vie améliorée, vraiment! La preuve? La voilà:

 UNTEL, 18 octobre 2015.

DÉCÈS:
CALGARY, 27 ans, et SIRIUS, 24 ans, quittent ce monde à quelques heures d’intervalle, le 1er octobre.
Le grand CALGARY a été victime d’une colique gazeuse, soignée pourtant dans les délais, mais qui n’a pas pardonné... Il a été endormi, dans le calme, aux Ecuries de Vulbens. Il était devenu maigrelet les dernières années, malgré le fait qu’il était bien suivi et qu’il ne manquait de rien, pas même d ’huile intégrée à sa nourritrure, mais rien n’y a fait. En revanche, il a gardé un magnifique moral, qui compensait largement les kilos qui lui faisaient défaut. Un cheval d’une très grande gentillesse nous a quittés après 8 ans et  5 mois de retraite...

 Le grand CALGARY en 2007...
S’il avait bien maigri durant la dernière phase de sa retraite, son moral , lui, est resté excellent.
Un cheval d’une exceptionnelle gentillesse.

 

 

 

 

 

 

 

 

SIRIUS, qui a brutalement montré de sérieuses difficultés à respirer (ronflements, quelque chose de bizarre au niveau des poches gutturales), a été amené à Berne pour complément d’examens. Trachéotomie d’ugence pour qu’il puisse respirer, (il étouffait!) puis examens divers. Et constat que des ganglions lymphatiques avaient anormalement pris du volume et l’empêchaient de respirer normalement en écrasant la trachée. Le coup d’assommoir. SIRIUS a été endormi sans aucune souffrance, il n’a pas du tout souffert non plus les jours précédents, parfaitement pris en charge par l’équipe du Tierspital. Nous l’avons encore vu la veille, et nous avons trouvé un poney avec une “pêche d’enfer”, faisant son numéro habituel pour extorquer un peu de nourriture, voire tenter de sortir du box...  Certes, s’il avait vécu une vie de “poney d’écurie”, avec peu de sorties, il aurait pu continuer à vivre avec une trachéo... mais pour un poney dehors toute la journée, n’hésitant pas à se rouler dans la boue, ce n’était pas envisageable.
Il a fallu douloureusement se résoudre à prendre la décision la plus juste pour ce formidable poney, d’une vivacité extraordinaire, disparu trop tôt, beaucoup trop tôt, et qui laisse un grand vide.
Seulement 8 années de retraite, trop court, SIRIUS, on aurait vraiment voulu que tu restes plus longtemps!.

SIRIUS tel qu’en lui-même!
Photo 2014.
L’opération d’une tumeur en mai 2014 s’était parfaitement déroulée. La photo le montre lors de son retour au parc après une période de convalescence!
 

 

 

 

 

 

 

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:
7 septembre, arrivée très attendue de JESSIE de SASSY, demi-sang arabe de 18 ans, à Serley. JESSIE provient du même club que BAKER et HEAVEN, il était prévu de lui faire une place depuis avril. Mais JESSIE devait encore s’acquitter d’une saison de cours handisport.
Nous nous réjouissons fermement de voir l’évolution de JESSIE ces prochains mois, lui qui a travaillé en club dès son jeune âge. Dressage, CSO, horseball - et pour finir sa carrière, handisport.

 

Merci à Olivier pour le transport et... on apprécie le geste du club qui a pris les frais de ce transport à sa charge. Ci-dessous, cadeaux très appréciés pour les trois de Claye-Souilly, offerts par une cavalière du club! MERCI!!!

 

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:
DICKET, 24 ans, intègre MIVIDO en septembre..
DICKET, ancien cheval de manège méritant, avait déjà pu échapper une première fois à une mort anticipée grâce à l’un de ses cavaliers réguliers qui lui a offert une retraite pendant quatre ans! Mais les circonstances de la vie n’étant pas toujours favorables, son ancien cavalier a dû prendre la décision de s’en séparer. L’existence de DICKET devait brutalement s’arrêter fin juillet si personne de fiable ne le reprenait.
Nous avons laissé DICKET en pension là où il se trouvait, à Combremont-le-Grand.
On souhaite encore un joli bout de route à ce gentil cheval!

 

DÉCÈS:
25 août, notre AALISTA nous quitte à l’âge de 21 ans, coup dur, trop dur!  Roulée au box, coincée, elle en est ressortie ataxique à un niveau trop sévère pour qu’elle puisse vivre un vie de cheval digne de ce nom. Plusieurs vétérinaires ont été consultés, et on a eu un petit espoir au début, car il était possible qu’il ne s’agisse que d’un hématome faisant pression sur la moelle épinière. Mais le traitement par injection de corticoïdes, qui aurait dû faire effet s’il ne s’était agi que de ça, n’a pas marché...
AALISTA nous manque horriblement, tant elle était proche de nous.
Il y a des chevaux qui n’ont pas de chance. Nous avions réussi à la sauver lors de sa colique due à un lipome, elle s’était bien remise de l’opération, nous avons réussi, grâce à la collaboration de l’équipe de notre maréchal-ferrant, à trouver un ferrage avec une sole légèrement compensée pour améliorer sa locomotion (AALISTA était bancale, un antérieur haut et un antérieur plat, on ne sait pas vraiment ce qui lui est arrivé au cours de son parcours de vie pas banal, nous l’avons récupérée comme ça) et voilà que là, on n’a rien pu faire!
Adieu princesse, là où tu es, tu ne connaîtras plus de peine.
Mais pour nous, le chagrin est immense.

 AALISTA FYRE, 2015.
Née aux Etats-Unis, passée par le Koweit, la Pologne, arrivée à Genève, puis finalement recueillie par MIVIDO en mars 2012.

DÉCÈS:

 

KRONIAS, 33 ans, a quitté ce monde au terme de 10 années de retraite..En bel état, il ne faisait pas son âge..

La canicule ne semble pas être en cause, même si ça n’a certainement pas aidé. KRONIAS est simplement arrivé au bout de sa route, les fonctions se sont ralenties, la digestion a doucement cessé de fonctionner. Afin que KRONIAS parte en douceur il a été endormi dans la matinée du  2 juillet, alors qu’il était entré dans une phase de colique que plus rien ni personne ne pouvait plus soigner - et qu’il ne pouvait plus se lever.

KRONIAS avait servi à l’armée, formé une foule de cavaliers, assuré nombre de cours de répétition avant de devenir cheval d’école au manège du CEN (BE).
Un ”Monsieur” nous a quittés, qui nous manque - et qui manque sans doute beaucoup à KÖBI, Haflinger de 28 ans avec qui il passait le plus clair de son temps au parc, au sein d’un groupe de 12 chevaux..

 

 

 

 

 

Juin: HEAVEN (20)  et BAKER (21) se portent de mieux en mieux. Recueillis en avril (voir leur histoire plus bas sur la page), ces deux chevaux de club ont très vite repris bon moral. Soins et sorties au parc ont rapidement fait leur effet de ce côté-là et les deux chevaux, question caractère, sont très gentils et proches de l’homme. Côté physique, il y a un mieux incontestable. HEAVEN a  vu ses problèmes respiratoires s’améliorer notablement et BAKER reprend gentiment de l’état. Les pieds ont récupéré une forme normale, la table dentaire a été corrigée. BAKER, c’est un fait, n’a pas de bonnes dents, il faudra en tenir compte. Sortis de l’écurie pour une petite séance photos (sortie au parc de nuit, actuellement!):

 BAKER LAKE, 25 juin 2015

Ci-dessous, BAKER LAKE à son arrivée, le 16 avril:

 

 HEAVEN, qui respire bien mieux, 25 juin 2015.

 

 

 

 

 

 


 


HEAVEN, roulade au paddock après son arrivée aux 3 Allures, 16 avril. Le moindre effort provoquait une crise respiratoire - pour tout dire, la crise pouvait aussi survenir sans qu’aucun effort n’ait lieu. Irritation des voies respiratoires, plus une sorte de bronchite non soignée. HEAVEN a été traitée pour ce problème et reste sous surveillance. Les pieds ont été parés peu de temps après l’arrivée des deux chevaux.

HEAVEN va maintenant bien mieux.

Se mobiliser pour des fin de carrière, oui, ça vaut la peine! Même si leur sort n’intéresse quasiment personne...
 

Bravo à UMARA (29) qui a réussi à se rouler sous la clôture de son parc, pourtant tout sauf petit... Résultat, peau vilainement entaillée au postérieur par le fil, dans lequel il s’est manifestement emberlificoté. À cause de la chaleur et des mouches, la cicatrisation est difficile. UMARA, qui vit en abri/parc, est donc rentré la journée, lui qui déteste le box... Mais pas d’autre solution si on veut que ça guérisse. Heureusement, aucun dégât trop grave, aucune atteinte aux ligaments/tendons. Il ne boite même pas. Merci à Anne-Elodie pour les soins...

DÉCÈS:
SAGNARD, 17 ans, a été emporté par une colique foudroyante le 8 juin. Une retraite bien trop courte, un peu moins de 2 ans, mais on peut dire heureuse . C’est déjà ça et il faut se dire que c’est ça qui compte, même si le choc a été grand. Le gentil SAGNARD s’était métamorphosé, avait embelli, s’était joliment arrondi... et surtout n’avait plus fait la moindre colique, son point faible, depuis son départ à la retraite.
Une première crise s’est déclarée un peu après 9 heures, au retour du parc, après avoir mangé normalement sa ration (sortie de nuit à cause de la chaleur et des mouches), le vétérinaire est intervenu très vite, mais bien que calmée, elle n’a pas complètement passé. Le vétérinaire devait normalement repasser vers les 11 heures, mai une seconde crise, foudroyante, s’est déclarée peu avant. Il a été alerté immédiatement, mais SAGNARD a été emporté avant qu’il ne puisse arriver sur place.
Adieu grand SAGNARD, une retraite trop courte, mais au moins, au moins ça, on a pu voir sur toi le bien que ces presque deux ans ont pu te faire.

 

JAKADI et SAGNARD (à droite), en avril 2015.

DÉCÈS:
Notre KALLY, âgée d’environ 32 ans (année de naissance exacte inconnue), a quitté ce monde le 27 mai, après presque 11 années de retraite. Recueillie (rachetée au prix “boucherie”, en fait), en septembre 2004 en même temps que NOBODY et LADY JANE, qui devaient tous les trois partir pour un petit abattoir situé sur Vaud, proche de Genève, après des années de service dans un manège genevois.
Tout a démarré grâce à l’appel d’un maréchal-ferrant que nous connaissions, qui avait découvert le sort qui attendait le trio: on lui avait dit de ne pas refferrer NOBODY, car il partait à l’abattoir. Téléphones - retéléphones - et miracle! Notre proposition fut acceptée! Le gérant de l’écurie avait, il faut le souligner, accepté cette ouverture, alors qu’il aurait pu tout simplement refuser, car n’oublions pas qu’ “éliminer” ce genre de chevaux, une fois qu’ils ne sont plus bons pour le service, était - et est encore, et bien plus souvent qu’on croit - la RÈGLE dans de nombreuses écuries ou écoles d’équitation! 6 autres chevaux et poneys du même manège-école, UNTEL, EDISON, NELSON, ZORRO, ANDY et ENGGANO rejoindront par la suite MIVIDO, jusqu’à la fermeture de l’écurie en 2011 en raison d’insurmontables problèmes, assez graves, de tous ordres.
Au bout de quelques “fin de carrière” passés à l’association, réglés au prix de “boucherie”, MIVIDO n’eut plus à s’acquitter du rachat des chevaux, ni des poneys.
Sur les 9 chevaux et poneys provenant de cette écurie, 8 sont encore parmi nous.
KALLY va nous manquer: ponette exceptionnelle par son caractère, par l’attachement qu’elle avait développé à notre égard, sa façon de reconnaître le moteur de la voiture depuis son parc et de venir illico à la clôture, mais pas du tout pour réclamer à manger, juste pour un mot ou un contact, mille et une choses, enfin, quasi impossibles à énumérer.

Depuis quelques années, KALLY était atteinte de cushing dont les symptômes, modérés jusqu’en automne 2014, s’étaient fortement aggravés depuis cet hiver. Mais ce n’est pas de son cushing qu’elle est partie. Une tumeur à développement rapide, heureusement absolument indolore et qui ne l’empêchait pas de manger avec appétit, à tel point que la surprise a été énorme lors du diagnostic, avait endommagé irrémédiablement les tissus et l’os de sa mâchoire inférieure: ce qui ressemblait à un abcès n’en était pas un. Il n’y avait plus rien à faire. Même diagnostiquée plus tôt, la tumeur aurait été inopérable. KALLY a été endormie sans se rendre compte de rien, en broutant, ce mercredi vers 7h 30 et s’est envolée vers un monde meilleur la bouche pleine d’herbe...

 

Photo juin 2014: KALLY, de face, avait pris le petit BISOU sous son aile après de décès de KAMA.
Son aspect avait beaucoup changé depuis cet hiver, le cushing s’aggravant inexorablement - et KALLY refusait, malgré diverses ruses et tentatives, le traitement de Prascend.
Son moral et son caractère, pour leur part, sont restés intacts jusqu’au bout!
Magnifique KALLY!

Mai: un GRAND MERCI au Ranch des Maragnènes, qui a vendu des gâteaux pour contribuer à assurer la retraite de CARAMEL et MORILLON. Ces deux chevaux, en effet, ont travaillé des années durant dans le cadre du Ranch!
Une tournée “visite” est prévue pour bientôt en France - et nous aurons des photos toutes fraîches à vous faire partager des deux compères, qui vont très bien - et des nouvelles et photos de beaucoup d’autres!

Joli moment: 18 avril, des membres de l’association viennent rendre visite à leur ami ISERAN, ancien cheval de manège d’Onex GE !

 

18 avril et jours suivants: le goût du bonheur de vivre reprend le dessus pour HEAVEN et BAKER à la Ferme des 3 Allures. HEAVEN respire un peu mieux (elle ne pouvait respirer qu’à environ 1 quart de sa capacité respiratoire), “siffle” et tousse moins, les antibios et le bronchodilatateur ont commencé à faire leur effet, on espère seulement que l’amélioration se confirmera à plus long terme, rien n’est encore gagné, les pieds de BAKER ont été soignés en attendant le maréchal (fourchettes en sang à son arrivée).
Le fait de pouvoir sortir tous les jours a fait un bien énorme! Deux SUPER chevaux - et qui ont “donné”!!

 

  NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
16 avril, arrivée de BAKER et HEAVEN aux 3 Allures.
Le 7 avril, nous avons été alertés sur la situation de deux chevaux de club en fin de carrière sur France par un ancien écuyer qui les avait bien connus. Le propriétaire des murs du club, qui en a confié la gestion à une association dont il est également le président, mais qui n’est pas souvent sur place, avait voulu épargner la vie de BAKER, 21 ans, et HEAVEN, 20 ans - qui sont propriété de l’association en question -  et a cherché à les replacer. Mais voilà: parfaitement conscient des conséquences catastrophiques que peut avoir un mauvais replacement et faute d’avoir pu accorder sa confiance, les chevaux sont restés “en attente” au club sans avoir trouvé personne... Par manque de sorties et de soins appropriés (ils ne travaillaient plus!), leur état a commencé à se dégrader. Nous avons donc, après examen attentif de la situation, accepté de les recueillir au plus vite, afin que leur état ne se dégrade pas davantage. Les chevaux nous ont été cédés et le transport a été effectué le 16 avril par Olivier H., le “lanceur d’alerte”, que nous remercions vivement. Le propriétaire de la structure a participé aux frais de ce transport de manière conséquente. Merci aussi aux cavaliers qui ont “cassé leur tirelire” pour nous aider à assurer les premiers frais.
Il faudra parer rapidement, vermifuger deux fois à trois semaines d’intervalle - et faire arranger les tables dentaires. HEAVEN est affectée d’un problème respiratoire sur lequel s’est greffée une sorte de bronchite. Le vétérinaire est venu le jour même, les soins ont pu commencer sans attendre. On croise fort les doigts pour BAKER et HEAVEN, qui ont “tout donné” pendant des années et qui auraient misérablement fini si cette situation s’était prolongée.
Point positif, une prise de conscience semble avoir eu lieu. Nous espérons donc avoir de bonnes nouvelles des chevaux restants... Nous vous tiendrons au courant de la suite!
Photos arrivée de BAKER ( le foncé) et de HEAVEN aux 3 Allures:


 

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:
EMERS HOPE, 21 ans, jument de manège qui a beaucoup donné, comme bon nombre de chevaux de club, devait être remplacée. En bon état général, elle souffre actuellement, néanmoins, d’inflammation au niveau des sabots antérieurs, ce qui a mis un terme à à sa carrière. L’âge, également, commençait à se faire sentir. Il y a de bonnes chances que la mise à la retraite, l’absence de cavalier sur le dos et de mouvement contraint arrangent les choses petit à petit. EMERS restera ferrée avec une protection de la sole jusqu’à ce que son état s’améliore. Nous sommes allés la chercher le 9 avril au manège d’Onex (GE), qui a fait, comme toujours, spontanément appel à l’association.
Bienvenue et bonne retraite, belle Irlandaise!

 

 

C’est qui ce jeune cheval??? Un nouveau??
Non: SABLE BLANC, 25 ans, début avril 2015, après la tonte.
Rappelez-vous: mars 2014, un vieux cheval de manège complètement usé échappe à un triste sort grâce à l’ouverture d’esprit des propriétaires du club qui nous le cèdent... et rejoint l’association, qui le met en pension aux 3 Allures! Merci Anne Elodie et Romain pour ce magnifique boulot!

    Ci-contre, photo de gauche: en toute fin de carrière, mars 2014, encore dans son club, peu avant son départ. À droite, toujours en mars 2014, un “papy” tout raide faisait ses premières foulées à la retraite... Une année plus tard, l’allure générale a bien changé! Et la souplesse aussi...
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DÉCÈS:
Série noire... URSIN nous quitte le 26 mars, à 29 ans. Inquiets, nous l’étions à cause de sa tumeur sur le chanfrein, qui l’aurait condamné à court ou moyen terme. Certains jours, des “coups de fatigue” nous inquiétaient, mais URSIN reprenait toujours le dessus, ravi dès qu’on s’occupait de lui!.Mais le 26 au petit matin, URSIN ne pouvait plus se lever. Problème subit au niveau de l’appareil locomoteur. La veille encore, URSIN était parfaitement mobile, bon appétit, pas perdu un gramme... Il a été endormi dans son box, 8 ans après son arrivée chez MIVIDO. Grand, très grand vide...  
Quelques photos en souvenir de “Monsieur du Bear”, un caractère très particulier: un peu psychorigide à son arrivée dans le cadre de MIVIDO, tout devait respecter un certain ordre, rentrées, sorties des chevaux, sinon panique, mais petit à petit, à l’exception de la présence indispensable de JUNIOR, URSIN avait gagné en tolérance - et certainement en assurance dans la vie...

 

 En 2007, avec son nouveau grand copain JUNIOR

 

 

 

 

 

 

 

 


 

2010... JUNIOR jamais bien loin...

 

 

 

 

 

 

 

 Janvier 2015, retour à l’écurie...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ADIEU URSIN. Ce fut un grand bonheur de t’avoir connu - et, surtout, d’avoir appris à te connaître.
Merci à toi!

DÉCÈS:
L e magnifique LORD B (attention: pas LORD RAPIER, dit “BEAU”), Hannovrien de 24 ans, nous a quittés le 11 mars, en soirée. Après un beau printemps, un bel été, un automne agréable, son état s’est irrémédiablement dégradé vers la fin de l’hiver. LORD a été endormi, par respect pour lui, car il n’y avait aucun traitement possible, son énergie baissait de jour en jour et l’immunité montrait des signes de faiblesse inquiétants. Beaucoup maigri vers la fin. Une chose nous console, le moral et l’appétit sont restés intacts jusqu’au bout!! Deux ans et neuf  mois dans le cadre de l’association. Seulement, hélas... On sait par bribes que le parcours de vie de cet ancien cheval de compétition, aux restes d’allures magnifiques (quelle ampleur dans la foulée quant il partait au trot dans son parc!!) n’a pas toujours été heureux avant d’arriver chez MIVIDO.

  
LORD en février, toujours prêt à grignoter les réserves de foin. Bon moral... jusqu’au bout, même si le physique lâchait.


LORD en juin 2014, avec sa grande amie RITA...

  NOUVEAU PENSIONNAIRE:
ISERAN, 19 ans, arrive (enfin!) aux 3 Allures le 3 mars. Cheval de manège en fin de carrière, il devait être remplacé dans son travail. Nous n’avons pas pu le prendre tout de suite, alors nous avons apprécié que le manège d’Onex ait patienté jusque-là, bloquant ainsi plus de deux mois le box qui devait accueillir son remplaçant. ISERAN a eu la grande chance d’être ménagé durant tout ce temps.
Nous remercions chaleureusement tous ceux, à Onex, qui ont joué le jeu et acheté le DVD du Noël du manège, vendu au profit de MIVIDO: une jolie recette, intégralement destinée à financer le départ à la retraite d’ISERAN, qui n’est pas parrainé. Une bouffée d’oxygène, quelques mois assurés...

 
    À peine arrivé, déjà roulé

Lors de sa dernière assemblée générale du 21 février, l’Association Romande des Samaritains pour Chevaux a décidé de faire un don à MIVIDO en soutien à son travail quotidien. UN IMMENSE MERCI!

Février, toujours... 
Sauver et recueillir des chevaux, c’est très bien, mais c’est très loin d’être tout: il faut en assurer le suivi et les soins!

La grande ROMINA, 24 ans, a été amenée à la clinique vétérinaire de Lyon le 11 février pour un problème d’infection dentaire récalcitrant, malgré un contrôle et une intervention de dentisterie bien nécessaire, qui lui a remis la table dentaire en état - et malgré les antibiotiques. L’examen a finalement révélé un fragment d’os en forme d’aiguille, cassé et détaché, à l’origine du problème. Le fragment a été retiré, ROMINA est rentrée le jour même aux 3 Allures. On  dit merci à Anne Elodie et Romain d’avoir pris le temps d’assurer le transport et d’accomplr au quotidien les soins qui doivent impérativement suivre une telle intervention!
Souffle au coeur constaté et une prise de sang a aussi révélé que ROMINA était atteinte de cushing. Mais tout ceci n’entame pas son moral: elle est malgré cela en bonne forme et profite de sa retraite! Une jument bien présente et bien vivante!
Ci-contre, la grande ROMINA le lendemain de son passage en clinique, (photo 3 Allures du 12 février).

Et soins ciblés pour LIONEL, 24 ans, atteint de démangeaisons pénibles dès qu’il a mis tout son poil d’hiver (avec le poil court de la belle saison: RIEN!). Cette année, il se gratte désespérément et les conséquences en sont particulièrement spectaculaires... un look de cheval mal soigné et négligé - mais la réalité est évidemment tout autre! Une piste est explorée: un mauvais métabolisme du vermifuge en pâte propre à certains individus serait en cause, qui ne permettrait pas aux chevaux qui y sont sujets de lutter contre de minuscules parasites qui se nichent dans le poil d’hiver - et qui sont normalement éliminés par le vermifuge en pâte, s’il est métabolisé normalement.  . Tout est mis en oeuvre, une vermifugation en intra musculaire a été administrée, on croise les doigts:  à suivre! L’année dernière, ça avait fonctionné! Sinon, il faudra chercher d’autres pistes. Pénible en ce moment pour LIONEL en tout cas, qui en a même perdu du poids, malgré un appétit absolument intact et des rations augmentées. Mais il garde le moral. Courage, LIO, et vivement la mue du printemps!

Heureusement,  l’écrasante majorité de nos quelques 90 chevaux et poneys se porte très bien, malgré l’âge avancé d’une grande partie d’entre eux. De quoi se remonter le moral! Des chevaux en bonne forme, bien présents, rien de tel pour aider à se retrousser les manches et continuer à se mobiliser pour les “fin de carrière” qui ne peuvent pas être gardés à charge par leurs propriétaires ou leurs manèges faute de moyens, les “outils de travail” condamnés parce qu’ils ne rapportent plus, les “inutiles”, les laissés-pour-compte du monde équestre, ceux dont on ne veut plus et qui sont éliminés dans l’indifférence après une vie passée au service de l’homme, que ce soit pour les loisirs, le travail ou la compétition, et qui méritent pourtant tellement qu’on pose le regard sur eux.

Inquiétudes pour URSIN, 29 ans cette année: une tumeur apparue en automne sur le chanfrein, incurable et inopérable, ne cesse de grossir! . Radio et examen poussé pour savoir de quoi il pouvait bien s’agir. .. et il s’agit d’un cas extrêmement rare, qui détruit progressivement la matière osseuse et risque de provoquer une hémorragie, mais seulement à partir d’un certain stade de développement. Pour le moment, URSIN vit sa vie normalement, aucun signe de souffrance , mais il arrivera fatalement un jour où... alors surveillance serrée pour URSIN, pour qu’il puisse partir dans les meilleures conditions le moment venu. Actuellement, il va bien, content d’être là, malgré cette bombe à retardement! Nous sommes à l’affût des moindres changements dans son comportement.

KALLY, ponette d’environ 32 ans, atteinte d’un syndrome de cushing, nous inquiète par une perte de poids, tout à fait classique des symptômes de cette pathologie. En revanche, pas de fourbure, ni colique, ni baisse d’immunité décelable, moral et appétit excellents... tous les individus atteints de ce sydrome n’en développent pas toujours tous les effets:  poil long, de mauvaise qualité, frisotté, fonte musculaire/ amaigrissement, fourbures et abcès difficiles à traiter, coliques, immunité amoindrie et donc fragilité face aux infections de toutes sortes... non, KALLY a un poil typique de la maladie et perd du volume, mais pour le moment le reste va bien - et surtout le moral, d’acier. Mais nous savons que tout peut évoluer très vite. Surveillance accrue pour notre KALLY!


  NOUVEAUX PENSIONNAIRES:
Trois poneys de manège (Bex VD) sur liste d’attente depuis des mois et des mois, CESAR (18), SPOT (23) et GAËTAN (18 selon papiers, mais usé... ou simplement plus vieux), rejoignent MIVIDO. Pour les 3 poneys, on dit merci au manège concerné, qui en a assumé les frais ainsi que le transport en France, ceci jusqu’à ce que l’association puisse les accueillir. Des poneys de manège bien méritants, qui ont beaucoup donné et qui ont eu au final beaucoup de chance! En revanche, nous n’arriverons pas à prendre les deux chevaux de manège en fin de carrière de ce même manège vaudois. Mais nous savons qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour offrir à leurs bons serviteurs une vie après le service. Ils ne peuvent pas les assumer tous , nous non plus, mais notre collaboration permet ainsi une efficacité maximum, chacun y mettant du sien. Par amour des chevaux!


REPELSTEELTJE                                           SEULE, 11 janvier, fin d’après-midi, est arrivée aux 3 Allures..

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 NOUVELLE PENSIONNAIRE, pour qu’elle puisse finir sa vie autrement:
11 janvier: SEULE de la Brunie (28 ans), ancienne poulinière, arrive à Serley pour y finir sereinement sa vie. Sauvée d’un aller simple pour les abattoirs de Pologne en collaboration avec une déléguée d’une association française active sur place, qui a pu bloquer son départ, prévu avec tout un convoi (qui, lui, est parti...) il y a environ 3 semaines. La condition était que quelqu’un de fiable recueille rapidement la jument. L’association française concernée n’était elle-même pas en mesure de l’accueillir - et pendant ce temps, la jument restait en attente chez le marchand. Si personne ne la prenait, c’était perdu.  Soulignons que le marchand l’a cédée sans contrepartie, et on lui dit merci.
SEULE ne pouvait pas être abattue sur territoire français, car elle avait reçu un traitement médicamenteux et les délais sanitaires légaux qui autorisent l’abattage en France n’étaient pas respectés
Dans une optique strictement économique,  délais d’attente légaux effectués sur place  =  perte financière.
SEULE s’est rapidement révélée étonnante. Un genou déformé par l’arthrose et l’antérieur déformé dans son aplomb, l’ensemble calcifié depuis longtemps (pathologie ancienne apparemment), mais une envie de vivre hors du commun!
Nous connaissons ce genre de pathologie: c’est gérable par les chevaux jusqu’à un certain point - et quand le cheval ne veut plus continuer, quand il souffre, il le montre bien. Là, c’est juste le contraire. Alors tant que SEULE aura ce moral d’acier, elle restera parmi nous. Surveillée de très près, évidemment, MIVIDO refusant, c’est un principe sur lequel nous ne reviendrons jamais, de “tirer en longueur” des chevaux en état de souffrance. Parce que ce n’est pas ça, l’amour des chevaux, ni le but de notre travail. Pour le moment, SEULE montre clairement “qu’elle en veut”, hennit pour sortir, se couche et se lève sans aucune assistance, et sait se faire entendre, malgré son membre déformé. Alors même si c’est pour peu de temps, c’est déjà une victoire, car sa fin de vie sera désormais radicalement différente de ce qui avait été prévu pour elle au départ.

  NOUVELLE PENSIONNAIRE:
Janvier: REPELSTEELTJE, poulinière de 17 ans en fin de carrière, (restée sans concevoir à plusieurs reprises), est cédée à MIVIDO. La jument était sur liste d’attente depuis fin octobre 2014. N’ayant plus d’utilité dans l’économie de l’élevage, son avenir s’annonçait problématique: tout le monde le sait bien, un cheval qui ne rapporte pas est un cheval qui coûte... Son proprétaire n’arrivait pas à se résoudre au pire et a fait appel à MIVIDO.


 lien vers 2014